Rose-Hill : une lueur d’espoir pour les taximens

- Advertisement -

Une lueur d’espoir se dessine pour les taximen, opérant dans les vicinités des rues la Reine, Remono et La Place, à Rose-Hill. Ces chauffeurs qui travaillent dans ces lieux plus de 30 ans, ont commencé à essuyer des contraventions depuis peu, soit suite à la délimitation des lignes jaunes.

Ils ont sollicité le président de la « Federation of Hotel Taxis Association », Yashpal Murrakhun pour agir comme leur porte-parole. Ce dernier a eu une rencontre avec le maire de la ville de Beau-Bassin/Rose-Hill, David Utile, vendredi 18 juin.

« Nous avons eu une rencontre très cordiale avec le maire. D’ailleurs, je lui ai déjà fait parvenir un mail pour que ces taximen travaillent en toute quiétude en attendant qu’un Taxi Stand leur soit trouvé », a confié Yashpal Murrakhun.
La police a aussi fait preuve de compréhension auprès de ces taximen, à l’issue de cette rencontre avec le maire.

Du côté de la mairie de Bassin/Rose-Hill, le maire David Utile a qualifié cette rencontre de très positive. « Nous aurons une rencontre avec les autorités concernées, le représentant des chauffeurs de taxi et d’autres partis pour trouver une solution », a déclaré David Utile.

Rose-Hill : une lueur d’espoir pour les taximens

- Advertisement -
Advertisements
- Advertisement -
- Advertisement -
Advertisements

Les derniers articles

Advertisements
Contact us