Hadj 2021 — Avinash Teeluck : « Les pèlerins internationaux ne seront pas autorisés… »

- Advertisement -

Le ministre Avinash Teeluck a fait une déclaration, aujourd’hui au Parlement, concernant la tenue de hadj cette année. Il a avancé que le 30 mars 2021, Alan Ganoo, ministre des Affaires étrangères avait informé la Chambre que la question de l’organisation du Hadj 2021 ferait l’objet de discussions entre l’ambassadeur de Maurice au Royaume d’Arabie Saoudite et le ministre en charge du Hadj.

« De plus, le 18 mai 2021, dans ma réponse au député Farad Aumeer, j’ai informé la Chambre que mon ministère n’était pas en présence d’une correspondance officielle des autorités saoudiennes concernant l’organisation de Hadj 2021. Cependant, j’avais également rassuré l’Assemblée que mon ministère continuerait de surveiller la situation de près, » ajoute Avinash Teeluck.

Le 13 juin 2021, le ministère des Arts et du patrimoine culturel a reçu une lettre officielle de l’ambassade de Maurice à Riyad, au Royaume d’Arabie saoudite, informant que les autorités saoudiennes ont annoncé que, compte tenu de l’actuelle COVID-19 pandémie, seuls les citoyens saoudiens et les résidents du Royaume, quelle que soit leur nationalité, seront autorisés à effectuer Hadj cette année. Le pèlerinage devrait commencer à la mi-juillet.

Les pèlerins internationaux ne seront pas autorisés à entrer dans le Royaume comme l’ont indiqué les autorités saoudiennes. Par ailleurs, le nombre total de pèlerins pour le hadj de cette année sera limité à 60 000 citoyens et résidents du Royaume. « Nous sommes guidés par les directives des autorités saoudiennes à ce sujet, » fait-il ressortir.

Hadj 2021 — Avinash Teeluck : « Les pèlerins internationaux ne seront pas autorisés… »

Advertisements
- Advertisement -
Advertisements
- Advertisement -
- Advertisement -
Advertisements

Les derniers articles

Advertisements
Contact us