PNQ : deux cas de négligence médicale confirmés, selon Jagutpal

- Advertisement -

Deux cas de négligence médicale ayant trait à la naissance ont été confirmés par le ‘Standing Committee’ sur la négligence médicale. Précisions apportées par le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, lors de la tranche réservée à la Private Notice Question (PNQ), à l’Assemblée nationale, ce mardi 11 mai.

Pour le premier cas concernant la mort du bébé Ranjeet, précise-t-il, un rapport rédigé par le comité, a été soumis au ministère de la Santé pour faire la lumière sur cette affaire. Kailesh Jagutpal estime que d’ici la fin de ce mois « nous saurons davantage sur ce cas de négligence médicale. »

L’autre cas concerne le bébé Quirin a été déclaré mort à l’accouchement. Ce cas, provient de l’hôpital de Rose-Belle. Le ministre Jagutpal affirme qu’une enquête, initiée le 17 avril, est toujours en cours. Il ajoute qu’il veut avant tout savoir si une plainte a été enregistrée au niveau de la police. Le ministre avance que dans l’éventualité qu’un cas de négligence médicale est confirmé, le rapport d’enquête est référé à la Public Service Commission (PSC) pour déterminer la sanction à l’encontre de ceux qui ont fauté.

Dans un autre registre, le Leader de l’opposition a fait un plaidoyer pour qu’un pédiatre et un gynécologue, soient présents 24/24 dans les centres de Santé. Le ministre de la Santé a partagé l’avis de Xavier-Luc Duval. « Cela nous aidera à améliorer nos services », souligne-t-il.

Par ailleurs, Kailesh Jagutpal fait ressortir que 36 cas ont été traités depuis l’institution du Standing Committee sur la négligence médicale.
De ces 36 cas, 9 ont été confirmés. Les mécanismes ont déjà été enclenchés pour faire la lumière sur ces affaires, a-t-il assuré.

PNQ : deux cas de négligence médicale confirmés, selon Jagutpal

Advertisements
- Advertisement -
Advertisements
- Advertisement -
- Advertisement -
Advertisements

Les derniers articles

Advertisements
Contact us