19.5 C
Mauritius
Monday, June 14, 2021

Psychotropes : une nouvelle mesure pour combattre les abus

- Advertisement -

Désormais les ordonnances pour la prescription de psychotropes prendra une toute autre forme. Cette mesure s’aligner sur la vision du ministère de la Santé et du Bien-Être afin d’éviter les abus de ces médicaments.

En effet, depuis quelques années la consommation de psychotropes a augmenté surtout chez les jeunes, une situation alarmante, selon les autorités.

Afin d’éviter les addictions et les abus, le ministère de la Santé vient avec une mesure portant sur l’introduction de nouvelles ordonnances tant pour les hôpitaux régionaux que pour les médecins du privé.

« Cette loi entrera en vigueur à partir du 1er juin de cette année. Cette décision découle des recommandations du rapport Lam Shang Leen. Les formulaires sont actuellement en préparation et avec ce nouveau système, fini les abus et les fausses ordonnances », nous explique Harry Krishna Bucktowar, directeur des Pharmacies au ministère de la Santé.

Cette nouvelle formule, facilitera non seulement la tâche aux médecins, mais aussi à la police dans leurs enquêtes. Parmi les psychotropes qui s’écoulent facilement sur le marché, nous retrouvons le Tramadol, le Pregabaline et le Valium.

« Depuis quelques années, nous remarquons que plus de jeunes consomment des psychotropes. Certes, c’est un médicament, mais l’abus de ce produit peut conduire à une dépendance, ce qui est dangereux. Désormais, les patients devront présenter leurs cartes d’identité afin d’être prescrits des psychotropes. Chaque patient devra prendre ses responsabilités. Venir avec une fausse ordonnance et avec des noms fictifs ne sera plus d’actualité », fait ressortir Harry Bucktowar.

Psychotropes : une nouvelle mesure pour combattre les abus

- Advertisement -
Advertisements
- Advertisement -
Advertisements
- Advertisement -
Advertisements

Les derniers articles

Advertisements
Contact us