Déconfinement partiel : faire preuve de discipline et de vigilance

- Advertisement -

Après deux mois de confinement sanitaire, le pays a connu une déconfinement partiel le samedi 1er mai. Désormais le Work Access Permit, ainsi que l’ordre alphabétique ne sont plus nécessaires pour se déplacer. Hier, que ce soit dans la capitale, à Curepipe ou à Phoenix, les supérettes et les marchés étaient bondés.
Même si le nombre de cas diminue de COVID-19, il ne faut pas oublier que cinq régions ont été classées zones rouges. Pour le maire de Curepipe, Hans Marguerite, la vigilance est de mise.

« Le constat après ce premier jour de déconfinement sanitaire est que tout s’est bien passé sauf qu’à un certain moment, nous avons remarqué qu’il y avait pas mal de monde dans les commerces. Je fais un appel aux Curepipiens et aussi aux membres du public. Même si nous avons réussi à contrôler cette deuxième vague, le virus circule toujours. Il faut être très vigilant ou nous risquons de nous retrouver à la case départ avec une résurgence de cas », fait-il ressortir.

Les marchés seront opérationnels de 8h à 17h en jour de semaine et de 8h à midi durant le week-end et les jours fériés. « Nous allons fermer un peu plus tôt que d’habitude afin de permettre aux employés de la municipalité de faire le nettoyage et de désinfecter les lieux. La police sera régulièrement présente sur le terrain pour veiller que chaque individu respecte le protocole sanitaire et les gestes barrières », a-t-il ajouté.

Déconfinement partiel : faire preuve de discipline et de vigilance

Advertisements
- Advertisement -
Advertisements
- Advertisement -
- Advertisement -
Advertisements

Les derniers articles

Advertisements
Contact us