Confinement : 350 cas de cybercrimes signalés

- Advertisement -

Du 10 mars au 15 avril, 350 cas de cybercriminalité ont été rapportés à l’agence gouvernementale en charge de la cybersécurité à Maurice (MAUCORS)
Des chiffres rendus publics par MAUCORS qui opère sous l’égide du ministère de la Technologie de l’Information, de la Communication et de l’Innovation.

Ces plaintes concernent principalement des offenses, telles que le cyberbullying, les fraudes, les faux profils sur les réseaux sociaux, les propos qui incitent à la haine raciale ou encore le harcèlement.

Le harcèlement en ligne est en tête de liste avec 103 cas rapportés et 58 pour les comptes qui ont été piratés. Les cas de sextortion, de cyber bullying et de cyber stalk prennent, également, de l’ampleur.

De ce fait, en vue d’assurer la protection de tout un chacun, le CERT.MU met à la disposition des internautes un site web pour signaler les incidents en ligne : maucors.govmu.org qui est le Mauritian Cybercrime Online Reporting System ou à la Cybercrime Unit de la police.

Confinement : 350 cas de cybercrimes signalés

Advertisements
- Advertisement -
Advertisements
- Advertisement -
- Advertisement -
Advertisements

Les derniers articles

Advertisements
Contact us