Suicides et dépressions en hausse : pas de WAP pour Befrienders Mauritius

- Advertisement -

Le nombre de cas de suicides et de dépressions ne cesse de croitre depuis l’an dernier en raison de la crise sanitaire mondiale qui impacte grandement sur les sources de revenus de nombreux individus et familles à travers le monde.

A Maurice, rien que pour 2020, Befrienders Mauritius dit avoir traité le double de la totalité des appels que l’association avait l’habitude de recevoir en temps normal, soit près de 200 appels par jour.

Selon de nombreux experts, le confinement impacte sévèrement la santé mentale d’un individu fragile. D’où l’importance d’un accompagnement afin de permettre à ces personnes de se libérer et de parler de leur problème et surtout de ne pas se savoir seul pour éviter que l’irréparable soit commis.
Toutefois, les ONGs, qui opèrent dans le secteur de la santé mentale ne sont pas considérées comme étant un service essentiel.

Cette année, José Émilien, président de l’association Befrienders Mauritius, explique ne pas avoir reçu de Work Access Permit et que de ce fait, aucun membre de l’association ne peut s’occuper de la Hotline qui se trouve dans les bureaux de l’association.

Bien que, dit-il, trois autres canaux aient été mis à la disposition du public, notamment un numéro WhatsApp 54 83 72 33 ou encore la page Facebook Befrienders Mauritius ainsi que l’adresse email : adminofficer.befrienders@gmail.com, le principal demeure la Hotline, qui, depuis le confinement le 10 mars dernier, reste sans réponse.

Suicides et dépressions en hausse : pas de WAP pour Befrienders Mauritius

Advertisements
- Advertisement -
Advertisements
- Advertisement -
- Advertisement -
Advertisements

Les derniers articles

Advertisements
Contact us