L’intrigante « Précision sans motif » de Véronique Leu-Govind !

- Advertisement -

La démission de Véronique Leu-Govind, présidente du PMSD, qui fait la Une de l’actualité depuis la soirée du lundi 12 avril, intrigue plus d’un depuis la parution d’une étrange note qui affirme le contraire et qui, au passage, réitère sa fidélité au parti de Xavier-Luc Duval.

Wazaa FM a en effet annoncé mardi matin que cette dernière avait soumis sa lettre de démission de toutes les instances du parti. Mais que s’est-il passé entre la journée de mardi et celle de mercredi pour que Véronique Leu-Govind reviennent sur sa décision et que c’est son collègue Patrice Armance qui envoie la note de « Précision » à sa place.

Voyons les faits.

Notre premier article sur sa démission est publié le mardi 13 avril à 9h32. Mais silence radio à tous les niveaux. Véronique Leu-Govind demeure injoignable. Idem de la part de la direction du PMSD. Sauf le leader du parti qui répond à notre appel, mais à notre grande surprise, on aura droit à une réponse laconique : « Pa fatigue moi ! »

Jusqu’ici présidente du PMSD, Véronique Leu-Govind vient de claquer la porte

Or, hier, mercredi 14 avril, revirement de situation ! Une note intitulée « Précision » est publiée sur la Page de Patrice Armance, membre du PMSD. Elle ne mentionne pas de démission, mais « certaines rumeurs » et d’un – possible ? – « malentendu ». « J’ai pris connaissance de certaines rumeurs qui circulent actuellement. Afin de dissiper tout malentendu, je tiens à affirmer que mon engagement avec le PMSD est sans faille et ma confiance dans le leader du parti, Xavier-Luc Duval, est totale », précise-t-elle, car la note porte sa signature, ou du moins son nom, en tant que président du PMSD.

Cette « Précision » surprend en trois points. D’abord, elle évoque deux mots « rumeurs » et « malentendu » qui ne reposent sur aucun sujet, aucun motif. Aucune indication non plus n’est donnée.  Rumeur sur quoi ? Malentendu sur quoi ? Elle reste vague. Mais passons.

Deuxième point : pourquoi cette précision intervient-elle au lendemain de la nouvelle de sa démission annoncée sur nos plates-formes et d’autres plates-formes qui ont fait état de l’information, presque 48 heures plus tard ?

L’autre point, qui est encore plus intriguant. La note originelle ne vient pas de Véronique Leu-Govind. Elle a d’abord été publiée sur la page Facebook de Patrice Armance avant que ce dernier ne « tague » Véronique Leu-Govind – c’est-à-dire, que c’est lui qui a envoyé la note sur la page de Véronique Leu-Govind et non cette dernière qui l’a publié !

Capture d’écran démontrant que Patrice Armance a publié puis taqué la note de « Précision »

Quel drôle de procédé pour une Présidente de parti. Mais passons encore une fois.

Il reste néanmoins important de noter que nous avons à nouveau contacté Véronique Leu-Govind dans la journée du jeudi 15 avril. Elle nous a fait comprendre qu’elle s’en tient à ce qu’elle a écrit. Chose que nous respectons, mais il reste à savoir si c’est elle qui a écrit cette précision ou, comme évoqué dans notre précédent article, ce serait une des combines de certains membres de l’exécutif du parti, notamment ceux qui ont remué ciel et terre en vue de la convaincre de changer d’avis. Et surtout éviter de « mettre le parti dans l’embarras ».

Ceci expliquerait le temps pris pour apporter un démenti formel que Véronique Leu-Govind n’a pas soumis sa démission ; que la Présidente du Parti n’a pas décidé de claquer la porte du parti. A la place, les émissaires de Xavier-Luc Duval ont choisi de jouer aux plus fins en publiant un « précision » sans motif.

Ils étaient visiblement mal inspirés.

L’intrigante « Précision sans motif » de Véronique Leu-Govind !

Advertisements
- Advertisement -
Advertisements
- Advertisement -
- Advertisement -
Advertisements

Les derniers articles

Advertisements
Contact us