Covid-19 : « Les patients dialysés sont suivis de près », affirme Dr Jagutpal

- Advertisement -

Répondant à une question du député, Franco Quirin par rapport aux patients, placés sous dialyse à l’hôpital de Souillac, le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal a précisé : “Les patients dialysés sont suivis de près”. C’était lors de la séance parlementaire, à l’Assemblée nationale, ce mardi 6 avril.

Le député Quirin a voulu savoir si les procédures de quarantaine ont été suivies et si les admissions à l’hôtel Tamassa ont été effectuées, conformément au protocole établi.
Selon Kailesh Jagutpal, le 25 mars dernier, le résultat d’un test PCR réalisé le même jour sur un membre du personnel soignant rattaché à l’unité de dialyse de l’hôpital de Souillac, a révélé que le membre du personnel était testé positif au COVID-19.

Compte tenu du fait que ce membre du personnel travaillait à l’unité de dialyse de l’hôpital de Souillac, des tests PCR ont été réalisés sur l’ensemble des patients et le personnel de l’unité de dialyse de l’hôpital le 26 mars 2021.

Le même jour, les tests PCR ont révélé que 7 autres membres du personnel, comprenant des médecins, des infirmières et des préposés et 15 patients ont été testés positifs au COVID-19. Les patients testés positifs au Covid-19 ont tous été admis à l’hôpital ENT dans un premier temps en attendant la désinfection du nouvel hôpital de Souillac. Il a aussi souligné que le 27 mars 2021, après la désinfection de l’ensemble de l’hôpital de Souillac, les patients dialysés, testés positifs ont été admis de nouveau à l’hôpital de Souillac, où des soins leur sont prodigués.
Les autres patients dialysés et membres du personnel qui ont été testés négatifs ont été mis en quarantaine à l’hôtel Tamassa, le 26 mars 2021. Ils sont surveillés de près, a-t-il indiqué.

Pour ce qui est de la visite de médecins, le ministre de la Santé a répondu, « J’ai été informé par mon ministère qu’il y avait déjà 2 médecins en poste à l’hôtel Tamassa, le 26 mars 2021 lors de l’admission des patients dialysés. Le même jour, la visite des médecins et des infirmières a commencé à partir de 15h30. Des visites régulières sont effectuées quotidiennement par des médecins et des infirmières dans des délais différents à partir de 06h30 jusqu’à fort tard dans la nuit. Par ailleurs, à partir du 30 mars 2021, un médecin supplémentaire, familiarisé avec la dialyse, a été affecté en permanence à l’hôtel Tamassa pour suivre tous les patients dialysés, COVID négatifs qui sont en quarantaine. Le médecin accompagne les patients quotidiennement de l’hôtel Tamassa à l’hôpital de Souillac avec les patients jusqu’à ce que toutes les séances de dialyse soient terminées.»

Covid-19 : « Les patients dialysés sont suivis de près », affirme Dr Jagutpal

Advertisements
- Advertisement -
Advertisements
- Advertisement -
- Advertisement -
Advertisements

Les derniers articles

Advertisements
Contact us