Faits Divers

[Vidéo] Une maison saccagée : Vijantee : « li dire li pou touye mwa et met difé dan mo lacaze»

[Vidéo] Une maison saccagée : Vijantee : « li dire li pou touye mwa et met difé dan mo lacaze»

Les faits se sont déroulés vers 15 heures, mardi, 9 janvier. Un individu, connu des services de police, armé de sabres, a fait irruption dans la cour de la famille Ram. Il a commencé à taper sur les vitres qui ont volé en éclats.

Vijantee, qui s’adonnait à ses tâches ménagères et son époux, Giandev qui dormait, sont venus s’enquérir de la situation. Le récidiviste était déjà à l’intérieur de la maison. Il fracassait une table en verre estimée à Rs 20 000, ainsi que deux Miroirs sous les regards de Vijantee et Giandev.

Le malfrat devait leur balancer : « si zot crier, mo pou touye zot».

La famille Ram s’est dépêchée pour consigner une déposition au poste de police de Souillac après le départ du fauteur de troubles. La police a ouvert une enquête et des photos ont été prises.

Les problèmes de la famille Ram n’en finissent pas. Le récidiviste notoire s’était pointé encore une fois, le lendemain, vers 5 heures du matin, alors que Giandev partait travailler. Il a frappé ce dernier avec son sabre sur le côté plat et obligea Giandev à laisser son sac contenant son repas sur l’asphalte. Une fois devant la maison de Giandev, l’agresseur devait lancer au fils de la victime : « coupe sa pied mangue la et garde li pou to mama, zot ine alle met deposition contre mwa».

Une nouvelle déposition a été consignée au poste de police de Souillac par la famille Ram. Une fois encore, le récidiviste notoire est venu chez la famille Ram vers 11h30 toujours avec deux sabres en main. Cette fois il agressa Vijantee avant d’emporter un laptop. Il  lui lança : « mo pou met difé dan to lacaze».

Une autre déposition a été faite par la famille Ram. La Criminal Investigation Division (CID) de Souillac est à la recherche du récidiviste notoire.

To Top