Société

Shahanara Motala : Belle mécano et sans complexe !

Shahanara Motala : Belle mécano et sans complexe !

Shahanara Motala : Belle mécano et sans complexe !

Ceux qui la côtoient, l’appellent Haan affectueusement. Sa gentillesse et simplicité caractérisent sa personnalité. Shahanara, âgée de 22 ans, est mécanicienne et elle travaille dans l’atelier de son père.

Shahanara Motala vient au travail tous les matins avec son père, sis à la rue Sir Virgile Naz, Port Louis, où se dresse l’atelier de ce dernier. La « vulcanisation moderne » c’est la spécialité de l’atelier, c’est-à-dire un spécialiste des pneus. Haan est une fille qui nourrit une passion pour ce métier. Elle nous parle de ce métier comme un passe-temps et que sa présence est dû au fait qu’il doit aider son père, qui est seul à travailler dans l’entreprise familiale.

Cette habitante de Beau-Bassin se dit s’inspirer des histoires qui datent de l’époque où son père apprenait le métier de mécanicien. Des histoires qui la passionne et avec lesquelles elle a grandi. Pour elle, il est clair que ce travail l’a influencée. L’inspiration vient de son père et elle entend prendre la relève plus tard.

Cela fait 5 ans que Shahanara a débuté dans ce métier et elle affiche aucun regret. Elle soutient qu’elle a fait le bon choix de carrière, car elle apprend de nouvelles choses tous les jours et elle nous parle des rouages du métier avec professionnalisme. Elle n’a pas peur de se salir les vêtements et même si sa sœur a un restaurant en face, elle préfère travailler dans l’atelier de son père. Elle nous précise quand même qu’après les heures de travail, elle file au restaurant pour donner un coup de main à sa sœur.

Pour notre interlocutrice, il n’est pas question pour elle que son métier soit réservé uniquement aux hommes. Au contraire, peu importe le travail, dit-elle, les filles aussi peuvent le faire avec de la volonté. Si au début, les regards des gens posaient un problème pour elle, maintenant, assure-t-elle, ce n’est plus le cas. Les années passent et la façon de penser des gens changent. Elle attribue cela aux efforts qu’elle a consentis pour gagner la confiance de ses clients.

Si Haan est une mécanicienne qui excelle dans son travail, c’est aussi une mordue de moto. Elle a une vraie passion pour ses deux roues dont elle manie avec une façon déconcertante. Même si elle est débutante, elle vient de participer à sa première rallye cette année et elle possède deux scooters, dont un pour le travail et l’autre pour les courses de moto. Pour elle, la vue est bien meilleure quand on roule à deux roues.

Pour le futur, notre jeune mécano est catégorique. Ce métier est un vrai cadeau et elle préfère le garder pour un bon moment encore. Elle parle de l’entreprise familiale comme un grand souvenir et elle veut perpétuer cette tradition de la famille Motala. Elle nous fait part que grâce à son métier, elle s’est responsabilisée et n’a pas basculé dans les fléaux de la société et elle souhaite de même pour la jeunesse d’aujourd’hui. Son message pour les jeunes : « les jeunes d’aujourd’hui doivent mentalement se motiver soi-même, et s’ils aiment un travail, ils doivent tout faire pour réussir tout en ayant l’amour pour le métier qu’ils font ». Le message est passé et on souhaite bonne chance à Shahanara, une fille si simple, mais si extraordinaire !

To Top