Actualités

CNC-ISP: Non à la privatisation de l’Eau

CNC-ISP: Non à la privatisation de l’Eau
CNC-ISP: Non à la privatisation de l’Eau

CNC-ISP: Non à la privatisation de l’Eau

La campagne contre la privatisation de l’eau s’intensifie. C’est maintenant au tour du Comité National de Coordination de l’Internationale des Services publics (CNS-ISP) de se faire entendre. Son président, Deepak Benydin, et son secrétaire, Radhakrishna Sadien se disent contre toute idée de la privatisation de l’eau.

L’eau, c’est la vie! L’eau divise aussi! Le CNS-ISP, qui regroupe la Governement Services Employees Association, la Local Authorities Employees Union et la Fédération of Parastatal Bodies and other Unions, va donc militer pour la non-privatisation de l’eau. “Partout dans le monde où l’eau a été privatisée, le prix a augmenté”, soutient Radhakrishna Sadien .

Ce projet ne figure pas dans le programme électoral de l’Alliance Lepep. “Au contraire, ils avaient parlé d’une fourniture d’eau 24/7”, a fait ressortir le secrétaire de CNS-ISP qui s’explique davantage sur les motifs de cette campagne anti-privatisation. “Un gouvernement existe pour défendre les intérêts de la population. Le secteur privé rythme avec profits. Et donner ce qui nous appartient au secteur privé pour qu’il fasse des profits n’est pas dans l’intérêt du peuple”, dit-il.

Pour alerter l’opinion publique, ce comité va distribuer 5000 dépliants, 200 TShirts, 500 autocollants, des casquettes et va placarder 400 posters à travers l’île. Des ateliers de sensibilisation se tiendront dans plusieurs endroits de l’île.

“Cette campagne SNC-ISP s’insère dans la logique d’une campagne mondiale lancée par ISP contre la privatisation du service public”, indique pour sa part le président, Deepak Benydin. “A la base des sociétés démocratiques et des économies prospères, il y a des services publics de qualité. Tous les citoyens ont droit à des services vitaux telles l’éducation, la santé,l’électricité et l’eau. Le gouvernement veut privatiser la distribution d’eau. C’est le profit qui deviendra la priorité au détriment du service de la population.”

To Top