Around the World

Footballleaks: Ronaldo aurait dissimulé 150 millions d’euros dans des paradis fiscaux

Footballleaks: Ronaldo aurait dissimulé 150 millions d’euros dans des paradis fiscaux

Le Real Madrid soutient Cristiano Ronaldo suite aux révélations de Football Leaks. Le Portugais est accusé d’avoir dissimulé « 150 millions d’euros dans des paradis fiscaux, en Suisse et aux Iles Vierges Britanniques ».

Pour le club espagnol, Ronaldo est un joueur «exemplaire» selon un communiqué du club espagnol. «Il mérite un respect absolu», poursuit l’équipe merengue.

Plusieurs superstars sont visés par les révélations de Footballleaks dont Ronaldo et José Mourinho.  Ces enquêtes ont été effectué par une réseau de journaux européens dont l’hebdomadaire allemand Der Spiegel. Ainsi, les impôts payés par Ronaldo ne sont que de 5,6 millions sur les 149,5 millions d’euros de droits d’image qu’il a accumulé en sept ans. Il aurait ainsi dissimulé « 150 millions d’euros dans des paradis fiscaux, en Suisse et aux Iles Vierges Britanniques ».

Ces enquêtes viennent démontrées comme les stars ont procédé pour ne pas payer les taxes en Europe.Ce gigantesque système de fraude fiscale a été mis au point par l’un des agents les plus puissants du monde, Jorge Mendes. Les journalistes révèle que ce circuit d’évasion est bien rodé, d’autant plus performant qu’il touche une palanquée de stars «  bankable et conseillés » depuis le début de leur carrière ou presque par Mendes.

Le système mis en place:

1. Selon Mediapart, Mendes crée «une société immatriculée à Dublin [en Irlande, un paradis fiscal], Multisports Image & Management, et dont un proche de l’agent est l’unique actionnaire» : «Il s’agit d’une coquille vide, sans salarié, dont le but est de collecter de l’argent».

2. Le proche en question crée Polaris Sports, «une agence de droits à l’image chargée de négocier les contrats des joueurs avec les sponsors. Elle est détenue à 62,5% par Mendes et 32,5% par un neveu et collaborateur de Mendes, Luis Correia. Pour des raisons fiscales, elle est aussi immatriculée à Dublin, à la même adresse que Multisports Image & Management, bien qu’elle n’y ait aucune activité.»

3. Chaque vedette du foot sous contrat avec Mendes crée sa propre compagnie en forme de boîte aux lettres dans un paradis fiscal exotique (Iles Vierges britanniques pour le défenseur du Real Pepe, Cristiano Ronaldo, Falcao ou Mourinho, Panama pour le défenseur Fabio Coentrao), transférant ses droits à l’image à cette société créée par lui, société qui en délègue ensuite l’exploitation aux sociétés irlandaises Multisports Image & Management et Polaris.

source: libération.fr

Most Popular

To Top