Euro Special 4

Coupe du monde 2018 : Les 10 stars qui ne seront pas de la partie

Mondial à 48: L’Asie veut plus de places

Le monde footballistique sera en fête du 14 juin au 15 juillet en Russie à l’occasion de la Coupe du Monde. Alors que 23 des 32 sélections sont déjà connus, malheureusement, plusieurs star du ballon rond seront absentes à cette compétition. Nous vous proposons les 10 stars qui ne feront pas le déplacement.

Gareth Bale (28 ans, Pays de Galles) : Le milieu offensif du Real Madrid est d’ores et déjà l’un des grands absents à cette Coupe du Monde 2018. Demi-finalistes de l’Euro 2016, la sélection de Pays de Galles n’a pas réussi à se qualifier. Les hommes de Chris Coleman ont terminé en 3e position du groupe D dominé par la Serbie, n’arrivant même pas à être barragistes. Quatre victoires, cinq nuls et une défaite, voici le bilan du Pays de Galles. Gareth Bale rate une belle occasion de briller à cette compétition.

Arjen Robben (33 ans, Pays-Bas) : Il est l’un meilleur hollondais de sa génération. Même avec un beau doublé inscrit contre la Suède totalisant ainsi six buts en sept matches lors de la campagne éliminatoire de la Coupe de Monde 2018, Arjen Robben n’est pas parvenu à emmener une équipe des Pays-Bas en perpétuelle reconstruction depuis quatre ans en Russie. Le virevoltant ailier du Bayern Munich a annoncé qu’il mettra un terme à sa carrière internationale.

Alexis Sanchez (28 ans, Chili) : Outre Arturo Vidal, Alexis Sanchez  sera également à la maison lors des Mondiaux en Russie. L’attaquant d’Arsenal n’a pas vraiment aidé les siens à décrocher le précieux sésame pour cette compétition. Très décevant durant l’ensemble des matches, il n’a inscrit que 4 buts en 11 matches.

Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon, 28 ans) : Devenu l’un des meilleurs attaquants de la planète, Pierre-Emerick Aubameyang brille de mille feux avec le Borussia Dortmund. Mais il peine toujours à briller en sélection nationale avec le Gabon. Alors qu’il avait pris du recul après une CAN 2017 catastrophique, Aubameyang était revenu cette semaine. Pas suffisant pour inverser la tendance puisque c’est le Maroc qui ira en Russie en juin prochain.

Riyad Mahrez (26 ans, Algérie) : Il a été chmpion d’angleterre avec Leicester et élu meilleur joueur en 2016. Mais le latéral droit d’Algérie ne sera pas présent en Russie avec les Fennecs. Les Verts ont terminé derniers du groupe B où figuraient le Nigéria (qualifié), la Zambie et le Cameroun. Riyad Mahrez et ses coéquipiers de sélection n’ont récolté qu’un seul petit point durant leur campagne de qualification. Un bilan très amer soit un nul et quatre défaites. Une immense déception car l’Algérie avait réalisé un superbe Mondial 2014 au Brésil.

Arturo Vidal (30 ans, Chili) : Tout comme Alexis Sanchez avec une sélection de Chili double tenante de la Copa América et huitième de finaliste du Mondial 2014 (défaite face au Brésil aux penalties), Arturo Vidal ne verra pas le Mondial 2018 en Russie suite notamment à une terrible défaite 3-0 au Brésil face à la Seleção. À l’issue de la rencontre, le milieu du Bayern ne pouvait cacher son immense déception et publiait sur Twitter un message qui ressemblait fortement à un message d’adieu. À 30 ans, et après 98 sélections et 23 buts, l’ancienne star de la Juventus va laisser un grand vide en sélection chilienne.

Jan Oblak (Slovénie, 24 ans) : Il est considéré à juste titre comme l’un des meilleurs gardiens au monde. Récemment sélectionné parmi les 30 joueurs pour le Ballon d’Or, Jan Oblak ne participera pas au Mondial 2018. Son pays, la Slovénie, a échoué dans la course à la qualification. La faute à un groupe largement dominé par l’Angleterre d’Harry Kane, mais aussi à la Slovaquie et à l’Écosse qui ont terminé au-dessus de ce petit pays d’Europe centrale. Le portier de l’Atlético Madrid, seulement âgé de 24 ans, pourra se consoler en pensant déjà à l’Euro 2020.

Arda Turan (Turquie, 30 ans) : La Turquie n’aurait pu faire mieux face à l’Islande, à la Croatie et à l’Ukraine. Mais symbole des difficultés de la Turquie, Arda Turan n’a pas vraiment pu aider les siens ces deux dernières saisons. Entre blessures et manque de temps de jeu au Barça, l’ancienne star de l’Atlético Madrid n’a pas pesé sur les performances de sa sélection. Fort logiquement, il ne verra pas la Russie en juin 2018…

David Alaba (Autriche, 25 ans) : Pilier du Bayern et de l’Autriche, le polyvalent Autrichien a tout gagné avec le club bavarois mais il a plus de mal avec sa sélection nationale. Une fois encore, l’Autriche, qui avait pourtant participé à l’Euro 2016 en France, a raté le wagon de la Coupe du Monde, une habitude depuis sa dernière qualification pour un Mondial. C’était en 1998 en France.

Edin Dzeko (Bosnie, 31 ans) : La Bosnie a beaucoup déçu dans ces éliminatoires de la Coupe du Monde 2018. Au dessus d’un cran de la Belgique, la Bosnie a même échoué dans la course au barrage en étant devancée par la Grèce de Mitroglou. Étincelant avec l’AS Roma, Dzeko a déçu. S’il a marqué cinq buts en 9 matches, c’était contre les équipes les plus faibles du groupe. En trois matches face à la Belgique (deux fois) et face à la Grèce, il est resté muet.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Most Popular

To Top