Actualités

Monde : la rockstar française Johnny Hallyday n’est plus

Monde : la rockstar française Johnny Hallyday n’est plus

La France est en deuil. Johnny Hallyday, la plus grande rock-star que la France ait jamais connue, est mort dans la nuit de mardi à mercredi, à 74 ans. Jean-Philippe Smet, de son vrai nom, se battait depuis décembre 2016, contre un cancer du poumon. C’est son épouse Laeticia, qui a annoncé la nouvelle de sa mort, à l’AFP. « Johnny Hallyday est parti. J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant c’est bien cela. Mon homme n’est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité » écrit-elle dans un communiqué.

Sa maladie avait été annoncée en mars dernier. Ces dernières semaines, Johnny Hallyday s’efforçait de donner des nouvelles rassurantes sur sa santé sur les réseaux sociaux, par le biais de son épouse et de son entourage.

Hospitalisé à plusieurs reprises ces dernières années, l’“idole des jeunes” avait notamment été placée dans un coma artificiel à Los Angeles, en décembre 2009, à la  suite de complications consécutives après avoir été opéré d’une hernie discale.

De Jean-Philippe Smet à Johnny Hallyday…

Jean-Philippe Smet, de son vrai nom, naît le 15 juin 1943 à Paris, d’un père belge et d’une mère française. Ses parents se sépareront alors qu’il est très jeune. Il  est alors élevé par sa tante paternelle Hélène.

De 1945 à 1949, il grandit à Londres aux côtés de ses deux cousines danseuses. L’une d’elle, Desta, épousera un “performer” américain avec qui elle se produira en trio puis en duo, et dont le nom de scène est annonciateur : Lee Hallyday. Figure paternelle du futur chanteur, c’est lui qui le surnomme Johnny et le fait monter sur scène dès l’âge de neuf ans entre deux numéros des “Hallyday”.

De retour à Paris, après avoir suivi des cours de théâtre, de danse et de guitare, Jean-Philippe Smet rêve de cinéma et de Rock ’Roll, musique qu’il découvre grâce aux envois de sa famille en Amérique.

L’icône des jeunes

En 1958, il se produit alors dans ce qui est à l’époque le temple du rock français : le Golf-Drouot. Dans cette salle de concert légendaire se tisseront des amitiés avec d’autres futures grandes voix de la scène française.

Sur scène, le chanteur adapte des standards américains et les succès d’Elvis Presley. L’émission Salut les copains s’amourache du chanteur de 17 ans. Le succès ne se fait pas attendre. Dès les premiers “galas” suivant la sortie de “Souvenirs, souvenirs” en 1960, Johnny Hallyday déclenche ses premiers mouvements de foule. De nombreux incidents sont à déplorer: émeutes, salles saccagées.

Bientôt le chanteur devient une icône “Yéyé” d’une jeunesse en rupture de ban avec la France amidonnée du Général de Gaulle. Il en fera une chanson en 1962 : L’Idole des jeunes. Le début d’une carrière qui durera 57 ans…

57 ans de carrière

Souvenir, souvenirs, Retiens la nuit, L’envie, Allumer le feu … Johnny aura traversé les époques et vendu 110 millions de disques. Depuis 1960, date de son premier titre, il ne quittera plus la scène, ni les studios.

Le chanteur publiera ainsi 50 albums et enregistrera 1000 titres en 57 ans de carrière et effectué 183 tournée à travers le monde.

Son dernier opus “De l’amour” (2015), son “plus personnel” de l’aveu même de l’artiste, sonne désormais comme un testament. Tout récemment, Johnny travaillait sur un
album intitulé, comme un dernier pied de nez à la maladie : “Rester vivant”. Sa dernière apparition publique datait de septembre dernier, c’était aux funérailles de son amie Mireille Darc.

Johnny Hallyday laisse derrière lui sa 4ème femme, Laetitia, ses 4 enfants, David, Laura, Jade et Joy. Des millions de fans à travers le monde, pleurent aujourd’hui sa disparition.

Sources : http://www.rtl.fr
https://m6info.yahoo.com
http://www.marieclaire.fr

To Top