Politique

Le communalisme, un fléau alimenté par les politiciens ?

Le communalisme, un fléau alimenté par les politiciens ?

Le communalisme fait partie de ces dommages collatéraux causés par une société multiculturelle. Maurice ne fait pas exception. Toutefois, le facteur clé pour la propagation de ces pratiques communales et sectaires demeure le politicien.  Cette pratique, ou simplement cette conception de communalisme a plusieurs définitions. Par exemple, le mot d’ordre de la VOH de soutenir Arvind Boolell à la partielle au no 18 ( Belle-Rose/Quatre-Bornes). Le PMSD a dénoncé ce rapprochement, décrivant cela comme une campagne communale.

Certains diraient que le vocabulaire est insuffisant pour qualifier les propos de certains politiciens. Qui sait mieux que l’ancien ministre Soodhun que tous nos ancêtres sont arrivés ici par bateau, dans les mêmes conditions tristes et désolantes. Pendant leur voyage, il n’y avait aucune distinction de race, de couleur ou de religion. Ils souffraient ensemble et leur solidarité et fraternité les aidaient à prendre leur mal en patience et affronter les duretés de la vie.

Mais aujourd’hui, cette solidarité a foutu le camp. Adieu frères et sœurs. Adieu solidarité. Bienvenu au «noubanisme» Welcome castéisme et longue vie au communalisme.

Mais qui osera changer les donnes ? Sur les caisses savon, on parle tous de ce sentiment de mauricianisme qui devrait nous animer. On demande aux mauriciens de s’unir comme une seule nation pour faire face à l’adversité. Mais l’hypocrisie est de taille. Le geste et la parole ne font pas bon ménage. Sacré politicien, quand aligneras-tu trois candidats de foi musulmane à Triolet ? Trois candidats de la population générale à la Plaine Verte ? On peut se poser la question pour les 20 circonscriptions du pays.

Personne n’osera tenter d’affronter le démon communal en prenant le risque de se casser la figure. L’histoire marquera à jamais de son encre indélébile votre courage d’avoir voulu défier les interdits. Mais le présent vous traitera de fou et d’insensé. Vous serez la risée de tout le monde pour avoir voulu montrer que vous êtes honnête, différent et sincère.

To Top