Faits Divers

Accident de Forbach : Après le cannabis, Veer Luchoomun se retrouve dans de sales draps

Accident de Forbach : Après le cannabis, Veer Luchoomun se retrouve dans de sales draps

Après ses démêlés avec la justice en 2007 pour consommation de cannabis et une autre affaire similaire qui remonte à 2011, Veer Luchoomun, le frère de la députée Sandhya Boygah se retrouve à nouveau sous les feux des projecteurs. Ce richissime homme d’affaires s’est retrouvé impliqué dans un accident de la route ayant causé mort d’homme à Forbach, ce dimanche 3 décembre. Soumis à un alcootest, celui-ci s’est révélé positif. L’habitant de Rivière-du-Rempart n’a pas été traduit devant le Bail and Remand Court (BRC), ce dimanche car il a été admis dans une clinique privée. Il devra être traduit devant la justice demain, lundi 4 décembre.

Veer Luchoomun, propriétaire d’une maison de jeu qu’il gère avec sa femme, était accusé par Paul Bérenger d’être un « Big Boss» dans le trafic de drogue. Le leader du MMM faisait référence au réseau du policier Arvind Hureechurn (29 ans) arrêté avec 2 kilos d’héroïne d’une valeur marchande de Rs 35 millions, à l’aéroport de Plaisance le 26 octobre 2016. Le policier s’est pendu à un lavabo, trois jours plus tard, au centre de détention de Moka. L’autopsie a révélé qu’il est mort asphyxié.

Veer Luchoomun a, pour sa part,  nié connaître le policier et rejeté en bloc être un trafiquant. En revanche,  il avait affirmé être un consommateur de cannabis mais qu’il ne touchait plus à cette drogue depuis de longues années.

To Top