Politique

[Vidéo] Election partielle : Quand Tania Diolle joue la carte de la proximité

Election partielle : Quand Tania Diolle joue la carte de la proximité

A J- 5 du Nomination Day, les politiciens ne chôment pas et s’activent sur le terrain. Les réunions privées et visites porte-à-porte se multiplient dans toutes les régions de la circonscription No 18 Belle-Rose Quatre-Bornes, jusqu’à des heures tardives. Rien n’est laissé au hasard par les candidats. Ce n’est pas Tania Diolle, la jeune candidate du Mouvement patriotique qui nous dira le contraire.

C’est à la NHDC de Palma, que Tania Diolle poursuit l’exercice de porte à porte, qui a débuté il y a deux semaines. La jeune femme de 32 ans, est épaulée par le président du MP, Alan Ganoo et du secrétaire du parti Jean-Claude Barbier. « Bonswar, sava ? mo prezente mwa , Tania Diolle , 32 an. Mo extra kontan politik se pou sa ki monn prezant mo kandidatir pou sa parsyel la. Monn fer letid ladan » Ce sont là, les phrases d’attaques de cette diplômée en affaires publiques avec spécialisation en Science politique. Certains la connaissent, d’autres non. Brochures en main, l’ex chargée de cours à l’Université de Maurice n’hésite pas à parler de la politique aux jeunes qu’elle croise « Politik ena bann zafer pozitif ladan. Pa ekut seki to pe tande se dernyer tan.»

Son ambition pour la ville de Quatre-Bornes : « Une circonscription solidaire ou l’on peut vivre en sécurité et en harmonie .»

To Top