Politique

Paul Bérenger : « Un vote pour Boolell c’est un vote pour Ramgoolam. »

Paul Bérenger : « Un vote pour Boolell c’est un vote pour Ramgoolam. »

Le leader du MMM a commenté l’élection partielle à Belle-Rose/Quatre-Bornes lors de sa conférence de presse hebdomadaire. C’était à l’hôtel Hennessy Park à Ebène.

Paul Bérenger a parlé du lancement de campagne du Ptr, hier à la municipalité de Quatre-Bornes. « Yer, premye fwa Navin in rant dan campayn. »

« Ti bizin guet figir Boolell ek Shakeel, » lance-t-il, avant de souligner que désormais les choses sont claires. Paul Bérenger se dit certain qu’Arvin Boolell n’est définitivement pas satisfait avec la présence de Navin Ramgoolam sur scène.

Le leader des Mauves fait savoir qu’un vote pour Arvin Boolell, est un vote pour Navin Ramgoolam. Toutefois, il se dit confiant que la population dira non à cela. Dans la foulée, il affirme qu’un vote pour Nita Juddoo, serait un vote contre le MSM et le Ptr mais ce serait un vote pour le vrai changement.

Paul Bérenger a aussi expliqué que les choses prendront un autre rythme après le Nomination Day.

Autre sujet abordé par le leader du MMM – la rentrée parlementaire. Il estime que Xavier Duval a complètement raté cette rentrée  en tant que leader de l’opposition. Il dénonce également l’attitude de Maya Hanoomanjee par rapport à la motion de blâme de Rajesh Bhagwan à l’encontre de Kalyan Tarolah. « L’ordre du jour n’a pas prévu cette motion de censure. »

D’autre part, il fait ressortir que le MMM reste solidaire avec les femmes cleaners. Le parti sera aussi vigilant. Paul Bérenger critique le choix du gouvernement de d’assigner Dev Manraj en tant que président du comité. « Cela ne nous enchante pas. »

Par ailleurs, le leader des Mauves déplore la situation qui perdure au sein d’Air Mauritius. « Pe nek tourne en ron. » Il est d’avis que cela peint une mauvaise image de la compagnie et aussi du pays.

Paul Bérenger a aussi commenté sur le Metro Express. Il fait savoir que c’est au gouvernement de rendre publique le contrat signé avec Larsen & Toubro. Il se dit pessimiste sur la manière dont le gouvernement procède avec la mise en œuvre de ce projet. « Zot pe badiner danzerezman avec sa proze la. »

To Top