Politique

Partielle au No 18: Le MNC entre en scène pour apporter du neuf

Partielle au No 18: Le MNC entre en scène pour apporter du neuf

C’est le but de ce nouveau parti politique qui met un candidat dans cette joute électorale. Vivek Pursun leader du Mauritian National Congress (MNC) se portera ainsi candidat à la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes le 17 décembre prochain. Le MNC était autrefois connu comme le Mouvement anti-dynastie (MAD), un parti né un 21 avril 2015. Toutefois, le parti change de nom quelque temps après et devient le Mauritian National Congress.

« La population est dégouté et ne veut plus aller voter, » lance Vivek Pursun. Toutefois, il demande aux citoyens d’aller voter contre les grands partis pour qu’il y ait un changement. Il estime qu’il est temps de montrer qu’il y a désormais une maturité parmi la population. « Votez pour le changement. » Il demande à la population de ne pas faire du « swapping. »

« Vot pou MMM, apre vot pu MSM, apre re vot pu Ptr. » Pour lui, ce n’est pas le changement.

Vivek Pursun a plusieurs projets pour la ville de Quatre-Bornes, s’il est élu à la partielle. Il parle avant tout du stade de Candos, qui est selon lui, « un eyesore. » Pour lui, c’est un emplacement qu’il faut démolir et faire d’autres développements tels un parking ou même un marché.

Il souhaite également que la municipalité de Quatre-Bornes soit reaménagée afin que les citadins puissent payer leurs factures de la CWA, CEB, NTA entre autres.  Il parle aussi des trottoirs et des main-courantes qu’il faut restructurer. Par ailleurs, il souhaite aussi la construction d’un fly-over pour alléger la circulation.

To Top