Politique

Kaviraj Bokhoree : « Je ne toucherai à pas mon salaire de député si je suis élu au No 18 »

Kaviraj Bokhoree : « Je ne toucherai à pas mon salaire de député si je suis élu au No 18. »

L’avoué Kaviraj Bokhoree animait une conférence de presse, ce mardi 3 octobre. Il a annoncé que Joyce Veerasamy  soutiendra son parti En Marche Maurice, lors de l’élection partielle au numéro 18. Comme Inside News vous l’a annoncé à la mi-journée de ce mardi, Joyce Veerasamy s’est désisté comme candidat. En revanche, ce dernier a affirmé qu’il apportera son aide au parti de Kaviraj Bokhoree. Ce dernier déclare que Joyce Veerasamy et lui, se sont tous deux engagés dans plusieurs batailles, surtout au niveau de l’association des artistes.

« Chez En Marche Maurice, nous avons la solution, la capacité et la compétence pour faire les choses bougé, » avance Kaviraj Bokhoree. Ce dernier lance un appel à l’électorat numéro 18 de faire confiance à un jeune qui, selon lui a déjà fait ses preuves et qui n’a « aucune face cachée. »

D’autre part, il affirme par ailleurs, que s’il est élu à Belle-Rose/Quatre-Bornes, il ne touchera pas son salaire. Le candidat déclare que l’argent sera utilisé pour la circonscription numéro 18, ainsi que pour une bonne cause.

Kaviraj Bokhoree affirme que s’il accède au pouvoir, il fera en sorte à ce que le Premier ministre ne touche pas son salaire. « On ne fait pas de la politique pour s’enrichir. » La balle est désormais dans le camp de l’électorat, dit-il.

D’autre part, le candidat de En Marche Maurice est d’avis que le soutient apporter par Joyce Veerasamy est non seulement important pour l’élection partielle, mais pour les élections générales aussi. Dans la foulée, Kaviraj Bokhoree affirme qu’il compte aligner 62 candidats pour les prochaines législatives. Selon lui, le parti représente l’alternance, l’intégrité et la solution dont le pays a besoin.

Joyce Veerasamy soutient pour sa part, qu’il s’est engagé dans cette élection afin de participer aux débats. « Monn desid pou swiv tou kandida dan nimero 18 ek pou soizir dimunn ki pou epuz meme valer ki mo ena depi 58 an. »

Selon lui, un homme politique doit avant tout être actif dans le social, il doit avoir une bonne connaissance de la culture et avoir un côté spirituel. Joyce Veerasamy affirme avoir trouvé ces qualités en Kaviraj Bokhoree. Cependant, dit-il, le parti a une longue route à parcourir. Il ajoute que le leader de En Marche Maurice, ne doit forcemment pas être élu lors du scrutin du 17 décembre mais « li bizin enn tranplin a lavenir. »

Soulignons, par ailleurs, En Marche Maurice a officiellement débuté sa campagne, hier, lundi 2 octobre à Quatre-Bornes. Le parti sera dans la ville tous les jours et ce jusqu’au 17 décembre.

To Top