Politique

[Vidéo] Partielle au No 18 : Arvin Boolell à l’assaut de ses mandants

Partielle au No 18 : Arvin Boolell à l’assaut de ses mandants

Il est 17h30. Nous sommes dans les rues de Belle-Rose, plus précisément Rue De La Faye. En ce jeudi après-midi, le candidat du Ptr, le Dr Arvin Boolell débute sa campagne. Petite pause chez un marchand de gâteau piment. « Ki manier, tou korek la ? » lance-t-il.

Après une petite dégustation de gâteau piment, la marche reprend. Un étudiant sur la route. Il ne vote pas, lui. Mais rien n’empêche un brin de causette sur le Nine-Year Schooling. Les automobilistes ne sont pas en reste. Un petit salut, et hop! ça repart. C’est un Arvin Boolell très décontracté qui fait sa campagne à Quatre-Bornes. « Korek sa, pa gayn traka ou, » lui lançent les habitants de la région.

Une petite pause s’impose…..histoire de souffler un peu. Arvin Boolell se dit satisfait de la manière dont la campagne se déroule. Il mise surtout sur un travail de proximité. Il fait cependant savoir qu’il y a une colère grandissante parmi la population. « Il y a un climat de morosité, » souligne-t-il. Par ailleurs, le candidat travailliste se dit confiant de se diriger vers une grande victoire au numéro 18.

« Isi mo tre a lez avek reseptyon ki mo pe gayner, » souligne-t-il. Toutefois, il affirme que rien n’est gagné d’avance.

To Top