Actualités

Délogement d’Atmanand Moorar de Barkly: rendez-vous en Cour suprême à 14 heures

Délogement d’Atmanand Moorar de Barkly: rendez-vous en Cour suprême à 14 heures

Maître Kaviraj Bokhoree explique que désormais c’est le Senior Attorney Moolna qui défend les intérêts d’Atmanand Moorar. L’affaire a été renvoyée à 14 heures aujourd’hui en chambre devant la juge Rita Teelock.

Pour rappel, Me Rama Valayden avait déposé une motion afin qu’il ne soit plus le représentant légal d’Atmanand Moorar. Mes Segaren Veeramundar et Kaviraj Bokhoree ont également présenté une motion en ce sens.

Le motif ? Dans un affidavit déposé par les représentants du ministère des Terres et du Logement, il est mentionné qu’Atmanand Moorar avait fait parvenir une lettre dans laquelle il fait savoir qu’il n’avait aucune objection à évacuer le terrain. Une information qu’il n’a jamais divulguée à ses hommes de loi. C’est la raison pour laquelle, les avocats se sont désistés de cette affaire.

Kaviraj Bokhoree commente également le jugement dans l’affaire Rujubuli. Il fait savoir qu’il respecte la décision de la juge, surtout que cette dernière a donné un délai additionnelle à la famille, soit jusqu’au 23 septembre.

L’avoué souligne que les avocats de la défense, soit Mes Yusuf Mohamed, Nawaz Dookhee et Rama Valayden finalisent les points pour faire appel. Tout sera finalisé d’ici lundi, comme nous l’explique Kaviraj Bokhoree.

« Nu pu rant enn stay of execution pu ki sa lord inzonksyion pa craze la kontinie. »

Par ailleurs, Me Kaviraj Bokhoree explique qu’ils ont un délai de 20 jours pour loger leur appel dans cette affaire.

D’autre part, il réitère son appel au Premier ministre pour que ce problème soit résolu. « Les Moorar, Gafoor et les Rujubuli vivent un enfer, » lance Kaviraj Bokhoree. Il souhaite que ces derniers puissent bénéficier d’une compensation adéquate.

Il ajoute aussi qu’ils sont d’accord pour discuter autour d’une table afin de trouver une solution pour ce problème.

To Top