Actualités

José Émilien, président de Befrienders : « Nous recevons pas moins de 80 à 100 appels mensuellement »

José Émilien, président de Befrienders : « Nous recevons pas moins de 80 à 100 appels mensuellement »

Hier, nous avons observé la Journée mondiale de la prévention du suicide. Selon l’Organisation mondiale de la santé, 800 000 personnes commettent l’irréparable chaque année dans le monde. Le thème retenu cette année : Prenez une minute, changez une vie.

À Maurice, le taux de suicide est de 6 pour chaque 100 000 personne. Selon les statistiques officielles de 2016, 66 cas de suicide et 356 tentatives de suicide ont été enregistrés.Cependant, le nombre s’est stabilisé, selon José Émilien, président de Befrienders, une association dédiée à la prévention du suicide. Il affirme que l’ONG reçoit pas moins de 80 appels mensuellement. Les volontaires de Befrienders sont à l’écoute de 9 à 21 heures. Ces appels, dit-il, peuvent provenir des personnes suicidaires de même que celles qui se sentent seules. Dans la plupart des cas, poursuit-il, ces personnes ont besoin d’un support émotionnel. La meilleure façon de leur venir en aide, c’est l’écoute active. « Après avoir écouté, ces personnes, nous leur prodiguons des conseils, nos volontaires font des suivis. »

Les suicides peuvent être liés à plusieurs raisons souligne l’intervenant. « Une perte d’emploi, une déception amoureuse, un mal-être psychique. D’autres sont liés aux comportements ou à l’environnement de la personne. Ils peuvent aussi avoir une influence en créant des fragilités.»

José Emilien indique que dans la majorité des cas, les personnes suicidaires envoient à leur entourage des messages ou des indices manifestant leur détresse et leur intention. « On peut les reconnaître à travers des comportements ou des paroles directes ou indirectes.» Dans ce genre de situation, prendre une minute pour écouter la victime, lui tendre la main ou prêter une oreille attentive est une solution. « Il ne faut pas la juger ou la condamner. Nous vivons dans une société trop punitive, il faut que cela cesse.»

Vous pouvez toujours appeler au 800 9393 pour le service d’écoute et d’aide de l’ONG Befrienders dont le message est «oui à la vie, non au suicide».

 

To Top