Politique

Révocation des avocats des habitants de Résidence Barkly: Y a-t-il anguille sous roche?

Révocation des avocats des habitants de Résidence Barkly: Y a-t-il anguille sous roche?

Depuis la semaine dernière, il se trouve que l’injonction intérimaire portée par les habitants de La Butte, pour stopper la démolition de leurs maisons dans le cadre du projet Metro Express, aurait pris une nouvelle tournure. En effet, le panel d’avocats, composés principalement de Me Razack Peeroo, Senior Counsel, et de son fils, Assad Peeroo, se sont retirés de l’affaire « faute d’instruction de la part de l’avoué, Me Kaviraj Bokhoree ». En tout cas, c’est ce que Me Razack Peeroo a déclaré à la presse, le mardi, 5 septembre dernier.

Or, jusqu’à présent, on n’arrive pas comprendre comment on est arrivé à cette situation. Car, on savait qu’il existait une très bonne relation professionnelle entre les Peeroo et l’avoué Kaviraj Bokhoree. Mais, selon certaines informations, ce n’est que dans la nuit de lundi, qu’un clash aurait été à l’origine de la révocation du panel d’avocats. « Les choses se sont dégénérées entre Assad Peeroo et un autre avocat et la cause serait politique, Me Kaviraj Bokhoree in essaye apaise tention la, mai en vain», avance une source.

Inside News a pris contact avec les deux protagonistes dans cette histoire, à savoir Me Assad Peeroo et Me Bokhoree. Cependant, les deux hommes, n’ont pas été clairs dans leurs explications, préférant se renvoyer la balle. L’avoué n’a ni confirmé ni démenti l’information, se contentant de répondre que « dans la profession légale, il est mieux que cela reste entre nous… » Pour sa part, l’avocat lance : «  il est mieux d’aller demander à Bokhoree ce qui s’est vraiment passé… »

Anguille sous roche ? Affaire à suivre…

To Top