Faits Divers

Karen Théophile : « J’avais commandé des ameublements et des sous-vêtements. Pas des cartouches de cigarettes…»

Karen Théophile : « J’avais commandé des ameublements et des sous-vêtements. Pas des cartouches de cigarettes…»

Karen Théophile était recherchée après la saisie des 3200 cartouches de cigarettes au port jeudi. Les produits de contrebande étaient dissimulés dans 47 portes en bois en provenance de Chine. Celles-ci étaient anormalement lourdes. C’est ce qui a éveillé les soupçons des éléments de la Customs Anti –Narcotics Section (CANS) de la Mauritius Revenue Authority (MRA).

Ce n’est que vendredi que Karen Théophile, accompagnée de son homme de loi Me Athon Murday, s’est rendue au siège de la MRA. Elle a affirmé qu’elle avait demandé à son oncle, d’importer des meubles de cuisine, une armoire et des sous-vêtements de Chine. Je n’ai jamais commandé des portes. Encore moins des cigarettes. Je lui faisais une confiance aveugle», a-t-elle déclaré aux enquêteurs.

Néanmoins, la jeune femme et son oncle ont été présentés devant le Bail and Remand Court, ce samedi 9 septembre. La police ayant objecté à leur remise en liberté conditionnelle, ils ont été reconduits en cellule policière.

To Top