Interview

[Vidéo] Affaire de Rs 220 millions: « Aucune loi n’interdit de garder des millions chez soi, si sa provenance peut être expliquée »

Affaire de Rs 220 millions: « Aucune loi n’interdit de garder des millions chez soi, si sa provenance peut être expliquée »

La cour de Curepipe a tranché, hier, lundi 28 août dans l’affaire des 220 millions saisies au domicile de Navin Ramgoolam à Riverwalk. La charge provisoire de blanchiment d’argent qui pesait contre l’ancien Premier ministre, a été rayée. Cependant, le bureau du DPP a fait savoir qu’une charge formelle sera logée contre Navin Ramgoolam.

C’est quoi une charge formelle ? Combien de temps encore prendront les procédures judiciaires dans cette affaire ? Inside News a rencontré Maître Siven Tirvassen. L’homme de loi nous brosse un tableau du processus et nous donne aussi plus de précisions sur l’aspect légal de cette affaire.

Pour rappel, Navin Ramgoolam avait été arrêté le 6 février 2015 suite à une perquisition à son domicile à Floréal. Deux coffres-forts avec une somme   de Rs 220 millions avaient été saisis. Deux valises avaient aussi été saisies, ainsi que de nombreux documents.

To Top