Faits Divers

Victime d’un viol : « Je faisais mon jogging mais je me suis réveillée à moitié nue sur un terrain vague»

Victime d’un viol : « Je faisais mon jogging mais je me suis réveillée à moitié nue sur un terrain vague»

Que fait-elle à moitié nue sur un terrain vague ? se demande Dorine (47 ans). Il fait déjà nuit et elle n’a pas la moindre  idée où elle se trouve. Ses souvenirs lui reviennent. Elle faisait son jogging sur une plage publique au sud et s’apprêtait à rentrer chez elle lorsque, soudain, elle a reçu un violent coup à la tête. C’est là qu’elle réalise qu’elle porte des blessures  à la tête, au dos, aux fesses et au bras. Elle souffre également au niveau des parties intimes. La quadragénaire trouve une seule explication à cela ;  elle a été trainée jusqu’ici par quelqu’un avant d’être violée. Elle parvient à trouver de l’aide auprès d’un habitant de la localité. Ses proches sont alertés.

Or ce n’est que le lendemain que Dorine portera plainte au poste de police de Chemin- Grenier. Elle confiera aux policiers qu’elle avait l’habitude de faire son jogging car elle souffre d’hypertension, de problème cardiaque et de crise d’épilepsie. « Je faisais mon jogging mais je me suis réveillée nue sur un terrain vague» Admise à l’hôpital, elle a été examinée par un médecin de la police. Celui-ci a affirmé dans son rapport que Dorine a été victime d’une agression sexuelle.

 

To Top