Actualités

Vishnu Lutchmeenaraidoo inaugure une importante conférence sur la piraterie dans la région

Vishnu Lutchmeenaraidoo inaugure une importante conférence sur la piraterie dans la région

La sécurité maritime au cœur des enjeux de développement de la région. Le ministre des Affaires étrangères, Vishnu Lutchmeenaraidoo, procèdera ce jeudi 6 juillet 2017 à l’ouverture d’une importante conférence sur la piraterie dans la région. Il s’agit de la  20ième Session plénière du Groupe de contact sur la piraterie au large des côtes de la Somalie (CGPCS).

Les travaux se dérouleront à l’Hôtel Intercontinental de Balaclava où près de 200 participants venant de 20 pays et organisations internationales et régionales (Union africaine, Union européenne, des agences de l’ONU…), ainsi que d’associations d’opérateurs maritimes et d’ONG, se réuniront pour délibérer des politiques à adopter et s’entendre sur un plan commun visant à lutter contre la piraterie et à rétablir la sécurité et la sûreté maritimes dans la partie ouest de l’Océan Indien.

Le Groupe de contact sur la piraterie au large des côtes somaliennes a été créé le 14 janvier 2009, conformément à la résolution 1851 du Conseil de sécurité de l’ONU. Cette instance coordonne les efforts politiques, militaires et non gouvernementaux pour maitriser les risques d’incidents de piraterie dans la zone. Elle veille aussi à ce que les pirates soient traduits en justice et met à la disposition de la région de capacités dans le domaine de la sureté maritime.

Dans l’optique de doter la région de moyens pour assurer la sécurité de ses eaux, le ministre des Affaires étrangères. Vishnu Lutchmeenaraidoo, a en sa capacité de Président de la Commission de l’Océan indien (COI) signé avec la ministre de l’Intérieure des Seychelles, Mitcy Laurue, un accord pour la mise en place dans l’archipel d’un centre régional de coordination opérationnelle sur la surveillance maritime de la zone.

La cérémonie de la signature de l’accord avait eu lieu le samedi 1er juillet aux Seychelles lors d’une mission du Chef de la diplomatie mauricienne dans l’archipel.

Le centre de coordination se veut une structure névralgique pour coordonner les actions des pays riverains en matière de lutte contre la piraterie et autres situations qui puissent compromettre la sécurité de nos mers. Le centre sera équipé pour suivre le trafic des navires dans région et de détecter des cas suspects.

Lors de son déplacement aux Seychelles, le ministre des Affaires étrangères, a eu de discussions avec plusieurs dirigeants seychellois sur des dossiers vitaux dont le combat contre le trafic de la drogue par voie maritime au sein de la zone, d’autres questions relevant de la sécurité maritime, et le développement de l’économie bleue.

Le ministre Lutchmeenaraidoo avait lors de sa mission représenté Maurice aux célébrations officielles du 41ièmeanniversaire de l’Indépendance des Seychelles le jeudi 29 juin 2017.

To Top