monde

En Arabie Saoudite : Le roi ne veut pas qu’on lui compare à Dieu

 En Arabie Saoudite : Le roi ne veut pas qu’on lui compare à Dieu 

Un chroniqueur a copieusement glorifié le roi d’Arabie Saoudite, Salman Bin Abdulaziz. Ce dernier n’a pas apprécié qu’on le compare à Dieu. Il a ordonné à ce que le chroniqueur soit suspendu de son travail.

Dans le journal Al-Jazirah, le chroniqueur Ramadan al-Anzi a abondamment fait les louanges du roi de 81 ans. Il l’a décrit en tant que «  Haleem » et «Shadeed- al-Eqab», qui sont associés à Dieu en Islam. Attribuer des qualités divines ou donner aux individus l’un des 99 noms de Dieu est mal vu dans le royaume.

Ainsi le journal a dû publier des excuses samedi dernier.

Le roi a déclaré qu’il était «étonné par certaines phrases utilisées dans la colonne», dans un message adressé au ministre de l’information, Awwad bin Saleh, selon le journal d’Okaz.

Le journal en ligne, sabq, a cité le roi : “C’est un problème qui nous a affligés, nous ne l’acceptons pas et ne l’approuvons pas, reconnaissant ses dangers et le danger en étant indulgent.

To Top