Faits Divers

Règlement de comptes à Ebène –Deux couples agressés et leur voiture saccagée

Règlement de comptes à Ebène –Deux couples agressés et leur voiture saccagée 

Un homme agressé à coups de Samouraï, la Mazda 3 de son ami saccagée. Les deux femmes qui les accompagnaient malmenés, Ebène a été le théâtre d’une scène de violence dans la nuit de samedi à dimanche matin. Les deux couples qui revenaient d’une boite de nuit, ont été pris à partie par un groupe d’énergumènes armés de sabres, de samouraïs et d’une machette.

Un suspect s’est constitué prisonnier au poste de police de Rose-Hill dimanche matin. Kervin Caroopen, un habitant de Chebel âgé d’une trentaine d’années, était accompagné de son avocate Me Nushumi Balgobin. Quatre autres suspects sont activement recherchés. Que s’est-il produit cette nuit-là ?

La scène se passe sur l’aire de stationnement en face d’une discothèque à Ebène. Deux couples s’apprêtent à regagner leur véhicule. Après avoir pris place à bord, leur attention est attirée par la présence d’un groupe d’individus armés jusqu’aux dents. Ces derniers qui  avaient encerclé une Mazda 3 de couleur noire ont commencé à briser toutes les vitres du véhicule. Peu après, ils aperçoivent le passager qui avait pris place sur le siège avant sortir de la voiture en courant, laissant derrière lui sa petite amie et le couple  terrorisés à bord du véhicule. Le jeune homme ne s’en tira pas à si bon compte. Il sera pourchassé par quelques individus. L’un d’eux lui assène un coup de samouraï au dos tandis qu’un autre l’atteint au niveau de l’épaule à l’aide de son sabre. Néanmoins, il parviendra à trouver de l’aide au poste de police de Rose-Hill. Grièvement blessé, il sera conduit à l’hôpital. Sa petite amie, blessée au niveau de la jambe, a été également conduite au même centre hospitalier peu de temps après. Mais par peur de représailles, nous apprend-t-on, elle n’a pas voulu porter plainte.

Kervin Caroopen a été présenté en cour de Rose-Hill ce lundi. Selon une source proche des enquêteurs, l’agression qui s’était produite dans la nuit de samedi à dimanche aurait un lien avec un incident qui s’était produit le week-end dernier. Kervin  Caroopen a été pris à partie par un groupe de personnes lorsqu’il se trouvait à bord de son van avec ses deux enfants.  Craignant pour leur sécurité, il a préféré abandonner son véhicule pour les mettre à l’abri. Il a constaté peu après que son véhicule a été sérieusement endommagé. Selon une source proche des enquêteurs, ce règlement de compte aurait pour toile de fond une affaire de drogue.

To Top