monde

Attentats à Londres : Google, Facebook et Twitter taclent l’extrémisme

Attentats à Londres : Google, Facebook et Twitter taclent l’extrémisme

Apres les attentats à Londres, les compagnies technologiques défendent la manière dont les contenus extrémistes sont gérés. La Première ministre Theresa May a fait un appel à ce que plusieurs zones de l’Internet soient fermées car ces géants de la technologie ont fourni un « espace sûr » pour les idéologies terroristes.

Toutefois, Google a fait savoir qu’il avait déjà dépensé plusieurs centaines de millions de livres afin de contrer ce problème. Facebook et Twitter ont aussi expliqué qu’ils s’exécutent fermement pour se débarrasser des réseaux d’activités terroristes ou tout soutien à ces groupes.

Google, qui est propriétaire de Youtube et Facebook et qui possède Whatsapp et Twitter, est parmi les compagnies technologiques qui subissent des pressions pour combattre des contenues extrémistes.

Cette pression n’a fait que s’accroître après les attaques du London Bridge.  7 personnes sont décédées et 48 autres ont été blessées après qu’une camionnette a foncé tout droit sur la foule. Les trois assaillants ont même poignardé les passants. L’Etat islamique a déjà revendiqué cet attentat.

Ce drame survient 12 jours après un attentat suicide dans la salle de concert de la Manchester Arena. Le kamikaze avait fait 22 morts et une centaine de blessées.

Source :

http://www.bbc.com/news/business-40149649

To Top