monde

Attentat de Londres: Une Canadienne, un Français… Qui sont les victimes?

Attentat de Londres: Une Canadienne, un Français… Qui sont les victimes?

Selon un dernier bilan, sept personnes ont été tuées, dont une Canadienne et un Français, et 36 autres étaient toujours hospitalisées dimanche…

Ils se promenaient, prenaient un verre entre amis, ou profitaient simplement de la vie quand l’horreur a frappé. Selon un dernier bilan, sept personnes ont été tuées, dont une Canadienne et un Français, et quelque 36 autres restaient hospitalisées dimanche, dont 21 dans un état « critique », après le nouvel attentat qui a endeuillé Londres samedi soir. Cet article sera mis à jour à mesure que l’identité des victimes sera connue.

Un Français tué et un autre porté disparu

« Des terroristes d’une incroyable lâcheté s’en sont pris à la foule innocente d’un samedi soir, faisant des dizaines de victimes parmi lesquels plusieurs de mes compatriotes », a affirmé le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian dans une brève déclaration au musée du Bardo à Tunis, où 22 personnes avaient été tuées dans une attaque jihadiste en 2015.

Revenant sur le bilan de l’attaque, le ministre a fait état, « côté français », d’« un mort et sept personnes hospitalisées, dont quatre dans un état grave ». « Un compatriote est toujours porté disparu à ce moment », a-t-il ajouté, sans autre indication. Selon son entourage, Jean-Yves Le Drian, qui débute une visite officielle en Tunisie, se rendra ensuite lundi après-midi à Londres, où il rencontrera les familles des victimes, les blessés et son homologue Boris Johnson.

Emmanuel Macron s’est entretenu dimanche après-midi avec les familles des quatre Français blessés, les assurant de « son affection » et de « la pleine solidarité du pays dans cette épreuve », a indiqué l’Elysée dans un communiqué.

Une Canadienne de 30 ans, morte dans les bras de son fiancé

La première victime identifiée est une Canadienne de 30 ans, Christine Archibald, originaire de la province de Colombie-Britannique. Le Premier ministre canadien Justin Trudeau avait d’abord annoncé dans un communiqué : « le fait qu’un Canadien figure parmi les victimes me brise le cœur », sans plus de précisions.

Christine Archibald se trouvait sur le pont de Londres samedi soir avec son fiancé Tyler Ferguson, au moment où la camionnette blanche a commencé à faucher les passants. « C’était sa première visite à Londres, alors il lui faisait faire le tour de la ville à la tombée de la nuit », raconte Mark Ferguson, le beau-frère de la victime. Ils marchaient l’un devant l’autre sur le pont au moment de la tragédie. Tyler « n’a entendu que le crissement des pneus, s’est retourné et a vu ce qui venait de se passer ». Christine s’est éteinte dans les bras de son fiancé.

Selon le beau-frère, Christine et son fiancé vivaient aux Pays-Bas, où Tyler avait un contrat de travail de six mois. Ils comptaient ensuite revenir au Canada et s’installer en Colombie-Britannique. « Ils étaient très amoureux et prévoyaient un bel avenir. C’est quelque chose de terrible. L’amour de sa vie lui a été arraché », a déclaré Mark Ferguson au sujet de son frère.

Christine « avait de la place pour tout le monde dans son cœur, écrit sa famille dans un communiqué, et elle était convaincue que chaque personne devait être estimée et respectée ». La jeune femme, explique la famille Archibald, travaillait dans un refuge pour les sans-abri avant de partir pour l’Europe. Ses proches incitent les gens à faire de même près de chez eux, à la mémoire de Christine Archibald.

De nombreux blessés

Parmi les blessés figurent sept Français, dont quatre dans un état grave, ainsi que deux Allemands, un Australien et un Espagnol. Un autre Français est porté disparu. Un membre de la police des Transports britannique accouru sur les lieux a été grièvement poignardé au visage et à la jambe. Les services ambulanciers ont aussi soigné des blessés plus légers sur les lieux de l’attentat.

To Top