monde

Australie: Il fait passer son chien pour un chercheur scientifique

Australie: Il fait passer son chien pour un chercheur scientifique

Olivia Doll n’est pas une chercheuse comme les autres. Membre de sept comités de rédaction de journaux médicaux, cette universitaire est en réalité… un chien, qui aime passer son temps à chasser les oiseaux.

Aucune erreur là-dedans, et c’est bien ce qui pose problème au maître de cet american terrier nommé Ollie, Mike Daube, rapporte Slate.

Un chien relecteur

L’homme, bel et bien professeur de politique de la santé à l’université Curtin en Australie, a créé un CV à son animal à quatre pattes et a proposé sa candidature comme relecteur dans plusieurs revues scientifiques pour dénoncer les pratiques de certains journaux.

« Tous les académiciens reçoivent ce genre d’e-mails de faux journaux, explique Mike Daube au site PerthNow. Ils essaient de prendre avantage d’académiciens plus jeunes, de chercheurs naïfs » qui espèrent ainsi être publiés. Un chien a donc réussi l’exploit d’intégrer plusieurs comités de rédaction.

Pis, un journal a carrément demandé à son chien de relire un article scientifique d’un chercheur à propos du traitement de tumeurs de gaine nerveuse, révèle Mike Daube dans les colonnes du Medical Journal of Australie’s InSight Magazine.

Source : 20minutesinfo

To Top