monde

Attentat de Manchester: La menace terroriste relevée à «critique» face au risque d’une «attaque imminente»

Attentat de Manchester: La menace terroriste relevée à «critique» face au risque d’une «attaque imminente»

C’est la première fois depuis 10 ans que cela se produit. Le niveau d’alerte terroriste au Royaume-Uni a été renforcé de «grave» à «critique», mardi soir. Face au risque d’une autre attaque «qui pourrait être imminente», Theresa May a annoncé que des militaires seraient déployés pour épauler les policiers, une décision prise car les services de renseignement n’écartent pas que l’auteur présumé de l’attentat-suicide revendiqué par Daesh, qui a fait 22 morts et 59 blessés, lundi, ait appartenu d’une cellule comprenant un artificier.

«Nous ne pouvons ignorer la possibilité qu’un groupe d’individus plus large soit lié à l’attentat de Manchester», a souligné la Première ministre dans la soirée. Les services de renseignement ont déterminé « que non seulement une autre attaque est probable, elle pourrait être imminente

«Operation Temperer»

Dans la pratique, 5.000 soldats vont être déployés pour sécuriser les lieux public et les rassemblements populaires. C’est la première fois que l’opération «Temperer», instaurée après l’attentat de Charlie Hebdo, est activée.

Le niveau «critique» de l’échelle britannique de la menace terroriste établie après l’attentat contre le métro londonien, en 2005, avait été décrété à deux reprises, en 2006 et en 2007, notamment après la tentative d’attentat contre l’aéroport de Glasgow avec une voiture contenant des bouteilles de gaz. Theresa May appellent toutefois ses concitoyens au calme. Selon elle, cette mesure a été prise «pour garantir la sécurité» des Britanniques.

To Top