Blog

We are in power… We decide

We are in power… We decide

Il semble que notre ministre Anil Gayan aurait fait école. Après son fameux Government is government, Government decides, voilà que le commissaire de la santé de l’Assemblée Régionale de Rodrigues, Simon Pierre Roussety, vient avec la même formule. We are in power. We decide. Une phrase qui a offusqué considérablement l’opposition. Toute cette affaire relève de la motion du Chef Commissaire Serge Clair, qui veut changer l’appellation de l’aéroport Gaëtan Duval en aéroport Plaines Corail.

Une motion qui a mis Rodrigues en ébullition. Il y a eu des pours et il y a eu des contres. La motion venait du chef commissaire Serge Clair. Mais les membres de l’opposition s’y sont opposés vertement. Ils ne veulent pas de changement au nom de l’aéroport. Pour le leader de l’opposition Rodriguaise, Nicolas Von Mally, cette motion est sans importance. Il y a d’autres sujets prioritaires à discuter à l’Assemblée Régionale, selon l’ex ministre de la pêche. Il se demande pourquoi la majorité ne vient pas avec des propositions plus concrètes, telles que l’agrandissement de l’aéroport, ou encore une baisse du prix du ticket entre Rodrigues et Maurice, surtout après que le Mauritius Pride ne dessert plus les deux îles.

Aussi, le chef de l’opposition déplore que bien de changements aient été apportés dans les appellations d’autres établissements sans passer par le Conseil. Il cite en exemple les noms des rues, des centres de santé ou des écoles. ‘’Pourquoi venir maintenant avec cette motion à l’Assemblée Régionale ?’’ se demande-t-il.

Nicolas Von Mally avance également que l’aéroport de Rodrigues ne tombe pas sous la juridiction du gouvernement Rodriguais, mais du gouvernement central. Il se demande pourquoi ne pas envoyer cette proposition de changement de nom au gouvernement central à Maurice ? Le chef de l’opposition affirme que cette motion n’est qu’une façade pour masquer la vraie intention de la majorité de l’Assemblée régionale rodriguaise. Aussi, il craint que Serge Clair ne se soit pas décidé à jouer la carte anti-Maurice avec cette démarche. Nicolas Von Mally s’est montré farouchement contre ce projet et au cours de la session, il a levé un Point of Order pour ce qu’il qualifie d’Abuse of Proceedings.

Faut-il conclure que le nettoyage des Bleus continue même à Rodrigues ? Nous savons qu’à Maurice, après le départ du PMSD du gouvernement, les nominés bleus ont dû plier bagage, sauf pour ceux qui sont venus promner kot fami ek ine reste lamem. L’opération nettoyage bleus semble avoir traversé les eaux bleues pour nettoyer à blanc toute trace de bleus qui paraissent désormais comme du vert du gris.

To Top