monde

Ministre de la Transition écologique : Nicolas Hulot franchi finalement le pas

Ministre de la Transition écologique : Nicolas Hulot franchit finalement le pas

Ancien présentateur vedette d’Ushuaïa, Nicolas Hulot a finalement dit oui pour occuper un poste ministériel. Il sera à la tête du ministère de la Transition écologique et solidaire.

En effet, Nicolas Hulot avait jusqu’à présent refusé toutes les offres présidentielles. Il avait dans le passé dit non à Jacques Chirac en 2002, Nicolas Sarcozy en 2007 et François Hollande en 2016.

Toutefois, l’écologiste a finalement fait le grand saut après plusieurs rencontres et un tête-à-tête de deux heures au quartier général d’En Marche. Il voulait surtout ne pas être un trophée au sein d’un gouvernement productiviste.

Le nouveau ministre relève peut-être bien son plus gros défi, c’est-à-dire diriger le gouvernement dans la direction de la transition écologique et énergétique.

Nicolas Hulot explique sur Twitter qu’être ministre n’est pas un objectif pour lui. « Je pèse toutes les implications de cette décision, » fait-il savoir. Toutefois, il pense que l’urgence de la situation demande qu’il doit tout tenter pour faire émerger « un nouveau modèle de société que nous appelons collectivement de nos vœux. »

Il souhaite aussi « que cette nouvelle donne offrira un terreau fertile pour construire enfin. »

Sources :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/05/17/nicolas-hulot-la-prise-de-guerre_5129135_3244.html

http://www.europe1.fr/politique/pourquoi-nicolas-hulot-sest-laisse-convaincre-par-macron-3333926

To Top