Actualités

Des Lepenistes à Maurice

Des Lepenistes à Maurice

Qui l’eut cru ? Au deuxième tour de la présidentielle françaises, 50% des expatriés vivant chez nous, qui sont au nombre de 8000 inscrits sur la liste des électeurs, ont voté à Maurice. De ce chiffre, à la fermeture des bureaux de vote au Lycée des Mascareignes dimanche, quelque 50% avaient effectué leur devoir civique, soit environ 4 000.

De ces votants, 20% ont versé leurs votes sur Marine Le Pen, soit 800. Ce chiffre pourrait paraître banal si c’était à La Réunion, Territoire d’Outremer, mais pas à Maurice.

Pourquoi ? Si un Français a choisi de venir travailler ou vivre à Maurice, c’est pour plusieurs raisons. Parmi : ses plages, son climat, mais surtout pour la convivialité des Mauriciens. Notre société accueille chaudement les expatriés, qu’ils viennent de l’Inde, de la Chine, du Pakistan ou de la France, entre autres.

Comment ne pas être estomaqué quand on sait que notre population est la tolérance à l’état pur et que certains Français, qui nous côtoient, puissent avoir ne serait-ce qu’un faible pour Marine Le Pen. Quand on sait la position de cette candidate de l’extrême-droite française sur les immigrés étrangers et le racisme et sur d’autres sujets sensibles et qui irritent heureusement la majorité des Français.

On savait d’avance qu’Emmanuel Macron allait l’emporter au deuxième tour avec notamment l’apport des voix socialistes, mais le résultat de Mme Le Pen fait quand même tiquer. Au premier tour, elle avait fait 21,3% contre 24,01% à Macron. Au deuxième tour, seule contre tous, elle grimpe à presque 35% contre 65% à Macron. Elle a récolté presque 10 millions de voix.

Si quelques Français vivant à Maurice ont eu le courage de mettre une croix en faveur de Marine Le Pen, pas étonnant que celle-ci grapille davantage d’adhérants, élections après élections. Pas étonnant aussi que pour les prochaines présidentielles, la chef de file obtienne davantage de votes ici chez nous par des Français que pourtant nous accueillons à bras ouverts. C’est à faire pleurer! Ce serait dommage que certains français adorent venir chez nous, sans toutefois apprecier que nous nous rendions chez eux!

 

 

To Top