Politique

Le MMM demande la démission de Youshreen Choomka

Le MMM demande la démission de Youshreen Choomka

« Les scandales ne font que continuer, » martèle Paul Bérenger. Il était en conférence de presse ce samedi 6 mai. Il fait référence ici à l’affaire Youshreen Choomka.

Pour lui, « c’est choquant » que la Chairperson d’une société soit aussi une entremetteuse payée en dehors de sa fonction.

Il explique qu’elle s’est servie de son bureau de l’IBA et aussi le personnel de son entreprise pour faire son « lobbying. » C’est à dire un travail de courtière à plein temps.

Le leader du MMM a aussi commenté sur le CEB Fibrenet Company Ltd. Il explique que cette compagnie achète des millions d’équipement et dépense des millions de roupies.  Selon lui, il y a eu un « mensonge infecte » de la part d’Ivan Collendavelloo au Parlement. » il a fait croire que les appels d’offres pour le CEB et les trois compagnies qui ont été créés sont similaires.

Le CEB se trouve sous l’égide du Public Procurement Act et il doit impérativement faire des appels d’offres publiques pour tout équipement valant plus de 100 millions de roupies. Toutefois, dans le cas de ces trois compagnies, elles n’ont rien à voir avec le Central Procurement Act, le Central Procurement Board.

Il explique que lorsque le Finance Miscellenous Provisions Act a été voté, alors les trois compagnies crées par le CEB ne se trouvent pas sous ce projet de loi. Ainsi, il n’y a plus d’appel d’offres devant l’Independent Review Panel ou le Central Procurement Board. « Zot fer seki zot anvi en terme appel d’offres. » lance-t-il. Il souligne aussi que les premiers équipements achetés par CEB Fibrenet Ltd ont coûté 210 millions de roupies.

Paul Bérenger fait aussi ressortir que le contrat avait été alloué à une compagnie israélienne. Il exige qu’on rende public les « minutes of proceedings. »

De plus, il ajoute que le ministre de l’Énergie et des Services publics n’a jamais fait savoir que le Bid Evaluation Comitee presidé par le Chief Finance Officer du CEB, avait déjà émis des réserves sur cette compagnie. Le leader des Mauves se demande s’il y a vraiment eu des « clarification meetings. »

Paul Bérenger a aussi parlé de l’accident à Valton où un couple Britannique a trouvé la mort. Il estime que Nando Bodha est « une catrastrophe. » Il souligne qu’il n’y a ni de drains et ni de panneaux d’avertissement. Même apres plus de deux ans, le ministre n’a pu rémedier à la situation. Pour lui, Nando Bodha est un « incompétent. »

To Top