monde

Attaque en Syrie : aucun accord trouvé sur les sanctions contre la Russie et la Syrie

Attaque en Syrie : aucun accord trouvé sur les sanctions contre la Russie et la Syrie

Le G7 qui s’est réuni en Italie n’est pas parvenu à trouver consensus sur les sanctions menaçantes qui pèsent sur la Russie et la Syrie. Les ministres des Affaires étrangères tentaient de trouver position commune sur le conflit Syrien.

Cela avant que le secrétaire d’Etat américain ne s’envole pour la Russie pour persuader les autorités d’abandonner l’allié syrien. Ils ont tous accepté qu’il n’y avait pas de solutions pour la crise Syrienne avec le président Assad au pouvoir.

Toutefois, les propositions Britanniques pour cibler des sanctions vers les chefs militaires ont été mises à l’écart.

La Syrie a nié qu’elle a perpétré une attaque sur la ville de Khan Sheikhoun la semaine dernière. Une attaque qui a causé la mort de 89 personnes. Pour répliquer, les Etats Unis ont lancé 59 missiles sur la base aérienne de la Syrie et a affirmé que celle-ci était impliqué dans cette attaque.

Après la fin de la réunion du G7, le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson a expliqué que « cette attaque était nécessaire pour la sécurité nationale de l’Amérique. »

Il ajoute qu’ils ne veulent pas que la réserve non contrôlée des armes chimiques tombe entre les mains de l’ISIS ou d’autres groupes terroristes qui voudrait frapper les Etats Unis.

« Nous ne pouvons aussi pas accepter la normalisation de l’utilisation des armes chimiques par d’autres personnes ou pays en Syrie ou autre part ou ailleurs, » ajoute-t-il.

Rex Tillerson se rendra aussi à Moscow ce mardi en espérant de convaincre les Russes qu’ils ont un allié pas digne de confiance dans le président Assad.

 

To Top