Société

Dépression : Cette maladie qu’on semble ignorer mais qui fait des dégâts conséquents

Dépression : Cette maladie qu’on semble ignorer mais qui fait des dégâts conséquents

Dépression : Cette maladie qu’on semble ignorer mais qui fait des dégâts conséquents

Le 7 avril dernier on a célébré la journée mondiale de la santé. Le thème choisi était : « La dépression : Parlons en ». C’est dire combien les autorités et les professionnels de la médecine accorde un intérêt particulier à cette maladie qui fait des ravages dans la société.

Le Dr Netranee Anju RAMDINNY-PURRYAG Psychiatre, et affectée à l’hôpital Brown Sequard, apporte la définition suivante à la dépression. ‘’La dépression est une maladie psychosomatique due à un dérèglement de l’humeur. L’humeur se définit comme la disposition affective et émotionnelle de la personne qui conditionne la manière dont nous ressentons les évènements qui, normalement, engendrent de la joie ou de la tristesse’’

Dans le pire des cas, la dépression peut conduire au suicide, ce qui représente désormais la deuxième cause de décès chez les 15-29 ans. Toutefois, il est possible de prévenir et de traiter la dépression. Mieux comprendre la dépression, connaitre les moyens de la prévenir et de la guérir, permettra de réduire la stigmatisation associée a cette maladie et d’encourager davantage de personnes à demander de l’aide. Les femmes sont plus atteintes que les hommes.

Quelle est la situation à L’hôpital BSMHCC a Maurice? Chaque année nombre de nouveaux cas de dépression sont enregistrés. En 2010, il y a eu 765 cas, et ce chiffre reste équilibré, avec, 676 cas en traitement. En 2016

Il y a une grande différence entre se sentir déprimé temporairement et souffrir d’une véritable dépression. Certaines personnes décrivent cela comme le fait de vivre dans un trou noir, sans avoir la possibilité de s’en sortir. C’est comme s’il n’était plus possible de se débarrasser du désespoir ou de la tristesse. Cependant, certaines personnes atteintes de dépression nerveuse ne se sentent pas forcement triste. A la place, elles ont l’impression que leur vie est vide et sans aucun sens. Dans cet état d’apathie, elles sont incapables de prendre plaisir à faire quoi que ce soit, même lorsqu’elles pratiquent des activités qu’elles appréciaient auparavant. On n’est pas certain de ce qui cause la dépression. Une des principales théories est que la dépression est provoquée par un déséquilibre de substances naturellement présentes dans le cerveau et la moelle épinière, que l’on appelle les neurotransmetteurs. La sérotonine et la noradrénaline sont deux neurotransmetteurs dans le cerveau qui semblent jouer un rôle dans les symptômes de la dépression.

Quels sont les traitements appropriés ?

Il est assez fréquent que le médecin prescrive, en début de traitement, par antidépresseur, un anxiolytique de la famille des benzodiazépines. Deux raisons principales peuvent la justifier: (a) Si la souffrance du malade est très grande, l’anxiolytique peut agir en quelques heures sur certains symptômes, comme l’anxiété et l’insomnie, et ainsi soulager rapidement le patient (b) D’autre part, si la personne dépressive a de fortes tendances suicidaires, la prise d’un anxiolytique permet de minimiser le risque de passage à l’acte en attendant que les antidépresseurs fassent leur effet. MAIS CETTE PRESCRIPTION DOIT ETRE TEMPORAIRE. LES ANXILYTIQUES NE SOIGNENT PAS LA DEPRESSION ET NE DOIVENT PAS ETRE PRIS PENDANT PLUS DE QUELQUES SEMAINES SEULEMENT

A part les médicaments, une différente hygiène de vie peut guérir de la dépression.

1…Parfois, dans les cas de signes de dépression sans dépression majeure, il suffit d’organiser un régime de vie plus sain pendant un certain temps comme se coucher tôt, faire plus d’exercice et manger de façon équilibrée, pour se sentir mieux.

2… Ne pas être trop exigeant envers soi-même.

3… Vivons dans l’instant présent. Eviter d’entretenir des pensées négatives, de ressasser le passé ou d’anticiper trop l’avenir.

4… Nourrir une forme de spiritualité

5…. Reconnaitre et surmonter ses peurs

6…. Au besoin, chercher une aide auprès des personnes concernées telles médecins, psychiatres, psychologues ou travailleur social

7…. Ne pas hésiter à s’ouvrir sur ce que l’on ressent avec les gens de son entourage lorsqu’on se sent déprimé.

To Top