monde

Etats-Unis : Deux morts dans des concours de nourriture la même semaine

Etats-Unis : Deux morts dans des concours de nourriture la même semaine

Drôles, les concours de nourriture ? Travie Malouff, un habitant du Colorado (Etats-Unis) âgé de 42 ans, participait dimanche à un concours de nourriture quand il s’est soudain étouffé avec un morceau de pâtisserie, selon KUSA-TV. L’homme, qui était censé engloutir 500 grammes de donuts en seulement 80 secondes, se serait ainsi asphyxié faute de pouvoir déglutir et avaler son quatrième.

Les personnes présentes « ont vraiment essayé de faire tout ce qu’ils pouvaient », a raconté un témoin à la chaîne télévisé avant d’ajouter que malheureusement « il était clair que personne n’était entraîné » à faire la manœuvre d’Heimlich, qui consiste à exercer une pression vers le haut sur l’estomac de la victime. Ainsi, quand les pompiers sont arrivés quelques minutes plus tard, ils ont été incapables de réanimer Travie Malouff qui est mort asphyxié, selon un communiqué du Bureau des examens médicaux de Denver.

Attaques, intoxications et étouffements

Son décès est d’autant plus choquant que celui d’une jeune étudiante du Connecticut morte dans les mêmes circonstances a été déclaré lundi. Caitlin Nelson participait elle aussi à un concours de pancakes quand elle s’est soudainement évanouie sur le sol, en syncope. Elle est décédée quelques heures après avoir été transportée au centre médical de l’université Colombia.

Les concours de nourriture sont très populaires aux Etats-Unis. Hot-dog, burgers, gaufres et donuts, tout y passe, en particulier durant les célébrations de l’indépendance le 4 juillet. Les risques pour la santé sont pourtant nombreux… et évidents. Sur Slate, le journaliste scientifique Jason Fagone, auteur de Horsemen of the Esophagus racontait ainsi que les attaques, blessures de la mâchoire, intoxication et morts par étouffements étaient fréquentes dans le milieu des concours de gloutonnerie, qui se sont pourtant professionnalisés. « Les participants sont tentés de défier les limites physiques de leur corps », analyse-t-il. Amusant pour certains, très dangereux pour d’autres.

To Top