monde

La Chine reconnaît 14 millions de citoyens supplémentaires

La Chine reconnaît 14 millions de citoyens supplémentaires

La Chine a annoncé ce vendredi qu’elle allait donner à 14 millions de ses habitants une existence légale. Ces personnes qui n’étaient pas comptabilisées vont donc s’ajouter au 1,37 milliard de Chinois déjà recensés, rapporte Quartz. Ce nouveau contingent de citoyens représente 1 % de la population officielle.

Comment toutes ces personnes ont pu échapper à la comptabilité des services de l’État ? Une seule explication : elles n’étaient pas inscrites sur le registre du hukou. Il s’agit du système d’enregistrement et de permis de résidence en Chine.

La faute à la politique de l’enfant unique

Cette inscription est indispensable pour tous les Chinois voulant circuler dans le pays mais également pour avoir accès aux principaux services sociaux : santé, éducation ou encore retraite. Le hukou rassemble en fait toute l’identité légale d’un citoyen en Chine.

Et si des millions de personnes en ont jusque-là été privées, c’est à cause de la politique de l’enfant unique mise en place en 1979. Elle visait à contrôler les naissances en n’autorisant qu’un enfant par famille.

Une mesure abandonnée en 2015

Aussi, nombreux sont ceux qui, surtout dans les campagnes, ont caché leur deuxième enfant en ne l’inscrivant pas dans le registre officiel. Pour obtenir le livret donnant une existence légale au second enfant, il était possible de payer. Mais le prix était tel que beaucoup de familles ont renoncé.

En 2015, la politique de l’enfant unique a été abandonnée et chaque famille est désormais autorisée à avoir deux enfants. Pékin a ainsi permis l’inscription sur le registre de ces millions de personnes, qui peuvent enfin compter parmi les citoyens de la République populaire de Chine.

To Top