Politique

Importation de drogue : « Il y a tentative de cover up, » selon Bérenger

Importation de drogue : « Il y a tentative de cover up, » selon Bérenger

Importation de drogue : « Il y a tentative de cover-up », selon Bérenger

« Ti rann sa dimoun la so passport et ti warn li », martèle Paul Bérenger. Selon le leader du MMM, le principal suspect dans cette importation de drogue a alors quitté Maurice avant que la cargaison du 9 mars ne rentre à Maurice.

Paul Bérenger fait allusion ici à la première saisie de drogue du 10 mars dernier, soit les 135 kg d’héroïne d’une valeur marchande de deux milliards de roupies. Le leader du MMM commentait cette affaire lors de sa conférence de presse hebdomadaire ce samedi 25 mars.

Toutefois, il tient à féliciter l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) et aussi les officiers de la douane pour leur bon travail. Il souligne aussi que si la police, l’ADSU et la douane avaient fait un « close monitoring » des allers et retours au port et que le gouvernement avait la volonté de combattre le fléau de la drogue, alors « depi lontan, enn paké ti pou fini arrété. »

Pour lui, il y a tentative de « cover up ». Il ajoute aussi  que« pe rod manipule bane stampe et bane papier antet ki finn saisi. » Dans la foulée, il ajoute qu’il y a un sévère manque d’effectifs de l’ADSU dans le port.

Paul Bérenger a aussi commenté la décision du Directeur des Poursuites Publiques (DPP) de ne pas poursuivre Vishnu Lutchmeenaraidoo. Il fait savoir que le DPP a agi selon les rapports de la police et de l’ICAC. Selon lui, si tout a été manipulé, le DPP n’a pas de choix. Il ne faut pas blâmer le DPP, selon lui.

Pour la rentrée parlementaire, le leader du MMM se dit aussi favorable à une coordination entre les partis de l’Opposition. Toutefois, il souligne qu’il n’y a aucun rapprochement entre le MMM et les autres partis politiques.

Commentant l’affaire Sobrinho, Paul Bérenger déclare qu’un prochain gouvernement MMM fera la lumière sur toute l’affaire. Chacun devra assumer ses responsabilités, dit-il. Il fait ici référence à la Banque de Maurice, la FSC et aussi le présent gouvernement.

To Top