Politique

Xavier-Luc Duval qualifie la rencontre Collendavelloo/Sobrinho de “choquante et déplacée”

Xavier-Luc Duval qualifie la rencontre Collendavelloo/Sobrinho de “choquante et déplacée

« La déclaration d’Ivan Collendaveloo me surprend ! » Tels sont les propos de Xavier-Luc Duval, le leader de l’Opposition, par rapport à l’affaire Sobrinho. Il animait un point de presse à son bureau, ce vendredi 10 mars.

Le leader du PMSD qualifie la rencontre entre le leader du Muvman Liberater et Alvaro Sobrinho, comme “choquante et déplacée“. « Enn kout li dire ki li pa kone missier la, enn kout li dire ki lin zuenne li kan lin sorte depi l’avion », Xavier-Luc Duval dit ne pas comprendre  le rôle d’Ivan Collendaveloo.

Il se demande si le Deputy Prime-Minister « pe rode influence l’enquête de la Financial Service Comission”. Il estime que c’est une tentative du No 2 du gouvernement de se prendre pour le porte-parole du milliardaire angolais.

Ivan collendaveloo avait déclaré ce vendredi matin qu’il connait Alvaro Sobrinho. « Je l’ai rencontré hier. Il m’a fourni des explications. Je suis quand même le No 2 du gouvernement et c’est une personne qui vient investir des milliards de roupies dans mon pays et dans le secteur énergétique. Il a tenu à m’expliquer que l’argent qu’il investit dans le secteur énergétique n’est pas de l’argent volé », a-t-il déclaré.

Parallèlement, le leader du PMSD se dit déçu par la déclaration d’Alvaro Sobrinho, ce matin à Ebène. Il a surtout réagi en ce qui concerne le fait qu’une partie de la presse ne soit pas invitée à cette fonction. « C’est l’image de Maurice qui est en jeu », soutient Xavier-Luc Duval.

Il a réitéré sa demande à la présidente de la République « de venir dire la vérité clairement, car il existe plusieurs zones d’ombre ». Par ailleurs, il affirme qu’à la rentrée parlementaire, cette affaire sera la priorité de sa Private Notice Question, le 28 mars prochain.

En outre, parlant du projet du Metro Express, même s’il dit être pour le développement, mais « il faut que cela se fasse dans l’intérêt de toute la population ».

Autre point abordé est la saisie record des 120 kg d’héroïne, effectuée par l’Anti-Drug and Smuggling Unit dans le port. « D’un côté, je félicite la force policière pour le travail abattu, de l’autre on ne peut que constater que le combat contre la drogue est loin d’être fini ». En ce sens, il demande à l’ex-juge Paul Lam Shang Leen, président de la commission sur la drogue, de produire un rapport intérimaire et de venir avec des recommandations pour « savoir où en est-on sur ce fléau qui ronge notre société ».

To Top