Actualités

[Vidéo] Opération nettoyage : Le couple Jugnauth donne l’exemple

[Vidéo] Opération nettoyage : Le couple Jugnauth donne l’exemple

C’est en famille que le Premier ministre est descendu sur le terrain pour lancer la campagne ‘Clean up Mauritius’, dimanche, à Floréal. Tant Pravind que Kobita Jugnauth se disent choqués par le nombre d’ordures de tous genres qu’ils ont découvertes rien que sur un parcours de moins d’un kilomètre.

Vêtu d’un polo bleu foncé sur des jeans noirs et portant des snickers de la marque Nike, Pravind Jugnauth – accompagné de son épouse qui portait des jeans bleus et un t-shirt blanc, suivis par leurs deux filles – n’a pas manqué de se jeter à l’eau. Un gant médical à la main droite, il a commencé à ramasser surtout les ‘solid wastes’. « Il y a une pièce de voiture, qui en veut ? » rigole-t-il.

Plus loin, il se penche et ramasse des bouteilles en plastique, puis de vieilles chaussures, des gobelets de yaourt, des boîtes de beurre et tous pleins d’autres ordures encore. Malgré une fine pluie dans cette région de l’île, l’opération s’est merveilleusement passée.

La famille Jugnauth était accompagné de jeunes du National Youth Council et de nombreux volontaires qui, sac plastique à la main, s’en donnaient ӑ cœur joie pour cette opération nettoyage organisée par le gouvernement sur une base nationale.

« J’ai été étonné de voir combien il y a des gens irresponsables qui jettent n’importe quoi n’importe où et c’est pour cela que j’ai voulu donner l’exemple, en tant que citoyen et Premier ministre de mettre la main à la pâte », dit Pravind Jugnauth. Il ajoute ceci : « Il faut inculquer aux Mauriciens cette culture et cette mentalité de ne pas jeter les ordures n’importe où, puis il faut aussi savoir faire le tri. Je réalise qu’il est temps d’intensifier cette campagne de nettoyage et quadrupler nos efforts pour rendre Maurice propre ».

Le PM se dit être conscient qu’il  y a des Mauriciens qui respectent l’environnement, « mais il y a certains non et avec l’introduction du nine-year schooling, il y a un module concernant la conservation de l’environnement et j’estime qu’il y a de l’espace pour améliorer notre environnement ».

Quant à Kobita Jugnauth, elle estime que les Mauriciens devraient être plus conscients de l’environnement : « Nettoyer, embellir, c’est bien, mais il faut que les Mauriciens prennent conscience et s’occupent de leurs quartiers tout en ne salissant pas ceux des autres. Certains comprennent, alors que d’autres s’en moquent, le gouvernement peut nettoyer et si on continue à jeter des ordures n’importe où. C’est un crime de salir ».

JCD

To Top