Sport Local

Jeux de la CJSOI : Les sept îles participantes pourraient défiler sous un drapeau unique

Jeux de la CJSOI : Les sept îles participantes pourraient défiler sous un drapeau unique

Jeux de la CJSOI : Les sept îles participantes pourraient défiler sous un drapeau unique

Il faudra encore attendre avant de trouver une solution par rapport au bras de fer opposant Mayotte et les Comores avec pour toile de fond la charte des Jeux des îles de l’océan Indien et les Jeux de la CJSOI. Des propositions ont été faites lors de la session ministérielle extraordinaire de la CJSOI regroupant les représentants des Comores, de Madagascar, de Maurice, de Mayotte, de La Réunion et des Seychelles, qui s’est tenue mercredi, à Maurice. En l’absence des délégués du Djibouti, tout laisse croire que les états concernés sont en faveur de faire défiler toutes les délégations sous un seul drapeau, celui de la CJSOI.

L’épine drapeau des Jeux a occupé la majeure partie des débats mercredi. Ainsi, plusieurs propositions ont été faites, dont celle de Maurice, qui fait état de l’utilisation d’un drapeau unique de la CJSOI avec mention des noms des îles pour la cérémonie de remise de médailles.

Les délégués de Mayotte, soutenus par ceux de la Réunion ont, pour leur part, proposé que les représentants mahorais puissent porter le tricolore de la France et plus généralement arborent les symboles de l’état français, dont l’hymne et le drapeau durant les Jeux.

La position de Madagascar, très attendue, est en faveur du drapeau unique de la CJSOI tout en permettant aux jeunes sportifs de brandir leur drapeau national pendant les cérémonies de victoire. À l’issue des discussions, trois propositions ont finalement été retenues qui sont :

  • 1.  L’utilisation d’un drapeau unique de la CJSOI avec mention des noms des îles pour la cérémonie de remise de médailles.
  • 2. La Réunion et Mayotte (France-Océan indien) utilisent le même drapeau et le même hymne.  Il leur revient de présenter une seule sélection nationale.
  • 3. Que la formule de la charte actuelle soit maintenue.

Périodicité des Jeux

Les prochains Jeux auront lieu en décembre 2018 à Djibouti. Toutefois, en l’absence des représentants du pays hôte, le comité s’est vu contraint de modifier l’agenda de la réunion où le thème des disciplines au programme des Jeux de 2018 devrait être abordé. Au cas où le Djibouti ne produit pas les arguments valables pour confirmer la tenue des Jeux de 2018 chez lui, le comité pourrait étudier le dossier d’un autre pays candidat à l’organisation.  Une décision sera prise lors de la prochaine réunion des experts qui se tiendra aux Comores du 4 au 7 mai.

D’autre part, la proposition de revoir l’âge de participants de 14 à 17 ans à 14 à 20 a été rejetée. Selon les délégués, les Jeux de la CJSOI doivent continuer à desservir les plus jeunes sportifs de l’océan Indien.

Un amendement a été cependant apporté à la Charte de Jeux. Ainsi, un concurrent, natif d’un pays membre et ayant résidé pendant les deux années précédant les Jeux dans pays est désormais éligible à participer aux Jeux. Auparavant les règlements faisaient état de trois ans pour les expatriés. Les Seychelles accueilleront une réunion ministérielle le mardi 26 septembre.

A lire aussi: Stéphane Toussaint : « Je viendrais très bientôt avec un plan de financement »

To Top