Actualités

Animaux maltraités : Dénoncez les cas à la police et à l’Animal Welfare Unit…

Animaux maltraités: Dénoncez les cas à la police et à l’Animal Welfare Unit…

Les actes de cruauté commis envers les animaux sont de plus en plus dénoncés sur les réseaux sociaux… Quelles sont justement les démarches à effectuer lorsque l’on est soi-même témoin de violences perpétrées à l’encontre d’un animal?

Voici quelques détails…

Battu, laissé à l’abandon, mal nourri et sans eau… Vous êtes nombreux à vous interroger sur les démarches à entreprendre lorsqu’on est témoin de maltraitances envers un animal. Que faire? Qui contacter? De quelle façon intervenir sans se mettre en danger ?

Le terme « maltraitance » revêt des situations bien différentes. Des manquements par rapport à la longueur minimum de la laisse ou la nécessité d’une niche et d’une gamelle d’eau peuvent être considérés comme de la maltraitance. Un chien attaché à un mur avec une corde d’une longueur inférieure à 3 mètres peut être considéré comme maltraité. Il y a aussi les situations les plus graves; les actes de cruauté, comme l’abandon ou la privation de nourriture. Dans ces cas il ne faut pas hésiter à solliciter les autorités concernées. Les organismes de protection animale pourront analyser la situation mais avant cela il est important de porter plainte au poste de police de votre localité. C’est suite à cette plainte que les officiers de la l’Animal Welfare Unit (AWU) qui se trouve à Réduit, pourront intervenir.

En produisant votre ‘OB Number’, les officiers de l’AWU pourront aller de l’avant et effectuer une visite en présence de policiers et ainsi faire un constat de la situation.

Si les propriétaires des animaux domestiques ne respectent pas les dispositions de l’Animal Welfare Act, les officiers de l’AWU peuvent leur donner un délai pour se remettre en règle, leur infliger des amendes ou dans des cas extrêmes, l’affaire est référée en Cour. Les officiers de l’AWU travaillent en collaboration avec la Mauritius Society for Animal Welfare (MSAW). Dans un cas où un animal est maltraité, l’AWU fait appel à la MSAW pour récupérer l’animal en attendant l’aboutissement de l’enquête.

Rappelons que selon l’Animal Welfare Act, tout acte de maltraitance est passible d’une amende de 15000 roupies et d’une peine d’emprisonnement ne dépassant pas 6 mois.

Prendre soin d’un chien maltraité

Tout chien a besoin d’être bien alimenté, de faire de l’exercice et d’être toiletté, quelle que soit son histoire.

Un chien qui a été maltraité a aussi souvent des besoins spécifiques.

  • Beaucoup de chiens maltraités sont extrêmement anxieux à l’idée d’être seul. Si c’est le cas du vôtre, il pourrait faire énormément de dégâts dans la pièce ou la maison où vous l’avez laissé : ne le laissez jamais seul.
  • Évitez les gestes brusques et ne haussez pas le ton avec lui :vous pourriez lui causer un énorme stress.
  • Certains chiens ne se sentiront pas à l’aise avec des personnes du même sexe que ceux qui l’ont maltraité.
  • Parfois, un chien maltraité aura des difficultés à jouer ou à se laisser caresser. D’autres s’approcheront et accepteront vos caresses uniquement quand vous êtes assis.
  • Votre nouveau compagnon aura peut-être besoin d’une longue période de temps avant de s’habituer à sa nouvelle maison et à sa nouvelle famille. Mais les difficultés que rencontre votre chien maintenant ne vont pas forcément l’affecter pour le reste de sa vie: en lui offrant toute l’affection et les soins dont il a besoin, vous verrez votre patience récompensée, votre chien mènera une vie normale et heureuse avec vous.

 

 

To Top