Actualités

Remaniement ministériel : Anil Gayan veut rester à la Santé

Double pratique des médecins spécialistes : les infirmiers accueillent la décision d’Anil Gayan

Remaniement ministériel : Anil Gayan veut rester à la Santé

Il y a pris goût. Le ministre de la Santé, Anil Gayan, aimerait conserver son poste au ministère de la Santé dans un éventuel remaniement ministériel.

C’est ce qu’il a laissé entendre à ses officiers lors d’une importante réunion au 5e étage du bâtiment Emmanuel Anquetil la semaine dernière. Alors qu’il est pressenti pour atterrir aux Affaires étrangères, poste qu’il a déjà occupé dans le passé et pour lequel on l’avait surnommé « ministre pigeon voyageur », Anil Gayan estime que s’il immigre ailleurs, toutes les réformes qu’il veut mettre en place à la Santé resteront lettre morte. Interrogé par Inside News, le ministre nous a fait la déclaration suivante : « c’est le Premier ministre qui prendra la décision de procéder au remaniement ministériel, mais il est vrai que j’aime mon poste de ministre de la santé ».

Parmi les réformes, notons l’entrée en vigueur du ‘shift system’ dans tous les départements, éliminant du coup, en moyenne Rs 220 millions d’heures supplémentaires sur une année, le recrutement de quelque 300 nouveaux médecins puisés du dernier batch qui a réussi aux examens d’entrée, l’introduction du e-health permettant d’avoir un contrôle sur les prescriptions des médicaments, le nombre de fois qu’un patient visite les institutions hospitalières et les dispensaires, ainsi qu’un contrôle sur l’usage des antibiotiques. En 2015, pas moins de 40 millions de ces médicaments avaient été achetés par le ministère de la Santé et des dizaines de tonnes de médicaments périmés au coût de Rs 1 milliard détruits.

Soulignons que le lundi 16 janvier prochain se tient un colloque sur la double pratique des médecins spécialistes. Déjà, les représentants syndicaux de ces médecins sont montés au créneau contre cette décision et une importante réunion est prévue en fin de semaine pour décider de la marche à suivre.

To Top