Société

Chiens de race: Les propriétaires doivent savoir en prendre soin… La MSAW appelle à la vigilance

Chiens de race: Les propriétaires doivent savoir en prendre soin… La MSAW appelle à la vigilance

 

Après l’attaque à Bon Accueil, où, un rottweiler et un berger allemand, avaient attaqué une passante, les conditions pour garder des chiens de race reviennent sur le tapis.

Comment définir si une espèce est dangereuse? Sa capitale agressivité naturelle, sa morphologie et sa nature de prédateur. Du Teckel au Labrador, en passant par le Rottweiler, tous sont potentiellement dangereux.

Cela dit, l’agressivité est une tendance naturelle nécessaire à la conservation d’une espèce. Et il ne faut pas faire l’amalgame entre agressivité et violence.

La morsure est dangereuse, peu importe par quelle race de chien. Non seulement elle fait souffrir, mais elle a une signification plus inquiétante. Quelles sont les motivations qui ont poussé le chien à mordre? Ou même à grogner contre vous ou un membre de votre famille ?

Aujourd’hui on attend d’un chien, quelle que soit sa race, qu’il soit avant tout un bon animal de compagnie. Mais vous êtes-vous déjà demandé s’il avait toujours les caractéristiques de sa race? Pourquoi un chien devient dangereux ?

Il arrive que les lignées de chiens de race soient dégradées. La consanguinité, un mauvais environnement d’élevage, la maladie, le handicap ou encore un sevrage prématuré (avant 8 semaines) sont autant de facteurs de troubles du comportement chez un chien.

Ajouté à cela l’environnement dans lequel vit un chien. Un chien est un prédateur social qui vit dans une meute hiérarchisée, même avec vous. Il va forcément essayer de dominer, même si le niveau de dominance dépend de sa race et de sa personnalité.

Ainsi un chien dynamique ne conviendra en aucun cas à un maître sortant peu et n’appréciant pas les balades.

Ce manque d’exercice provoquera une frustration du chien, ce qui peut l’amener à devenir agressif voire dangereux.

Enfin, les motivations même du maître sont parfois à mettre en cause. Certains individus peu scrupuleux adoptent un chien pour en faire une arme dissuasive.

Les responsabilités du maître

Lorsqu’un chien est en bonne santé, correctement sevré et issu d’une lignée saine, il ne connait pas de troubles du comportement mais cela dépend encore du contexte dans lequel il vit.

Votre choix ne doit pas dépendre ni d’un effet de mode, ni de critères uniquement esthétiques, mais doivent plutôt être fonction de votre style de vie, votre disponibilité, votre budget.

Il ne faut pas hésiter à prendre contact avec des professionnels du monde animalier quand vous avez un chien de race.

Si vous avez un chien qui manifeste un comportement inhabituel du jour au lendemain, faites un bilan complet chez votre vétérinaire pour vérifier s’il a un problème de santé. Pour éviter qu’un tel comportement ne se reproduise, prenez contact avec un comportementaliste animalier qui saura déceler le trouble éventuel. Gardez également en tête qu’un chien vieillissant devient plus susceptible.

Il est important de savoir qu’un bouleversement dans votre vie personnelle (arrivée d’un enfant, un déménagement, la maladie, la perte d’emploi…) aura des répercussions sur votre chien. Des troubles du comportement peuvent alors apparaître à cette occasion. Là encore, l’intervention d’un professionnel est préconisée : en effet les situations sont à prendre au cas par cas.

Ne vous enlevez jamais de la tête que votre chien est un prédateur, que vous aimez et qui vous aime certes, mais un prédateur tout de même. Il est indispensable de rester vigilant tout au long de sa vie, pour vous et pour les autres.

La prévention reste le meilleur moyen de défense contre un futur « chien dangereux » : des professionnels du monde animalier sont là pour vous conseiller.

Avant d’adopter un chien:

–    Quelle race conviendra le mieux à mon style de vie
–    De quoi cette race à besoin (exercice, entretien, éducation…)
–    Vais-je avoir le temps de le sortir plusieurs fois par jour, de lui consacrer du temps pour les soins, l’éducation entre autres.
–     A qui le confier si je me déplace souvent ?
–    Votre chiot doit avoir 8 semaines, surtout pas moins et avoir un carnet de santé pour le suivi des vaccinations.
–    anticipez le budget que vous devez prévoir (vétérinaire, soins classiques, nourriture, accessoires, entretien…)

Par ailleurs, le propriétaire d’un chien doit s’assurer que celui-ci ne blesse ou ne met en danger aucune personne ou animal. Un chien doit se trouver dans un espace clôturé, duquel il ne peut s’échapper. Dans d’autres circonstances, l’animal doit être tenu en laisse à tout moment, sauf s’il se trouve dans un véhicule ou autre espace clôturé.

Tout propriétaire d’un chien dangereux doit obligatoirement installer un panneau visible de tous, pour avertir de la présence de l’animal. Celui-ci doit aussi être muselé pour des raisons de sécurité.

Des amendes et des peines d’emprisonnement sont à prévoir si un propriétaire ne respecte pas les dispositions de la loi.

N’hésitez pas à vous rendre au quartier général de la MSAW pour avoir de plus amples renseignements et aussi pour pouvoir bénéficier de conseils avant l’acquisition d’un chien de race. Des cours de dressage et d’obéissance sont également disponibles.

 

To Top